Genève: Chauffeur de bus surpris une clope à la main
Actualisé

GenèveChauffeur de bus surpris une clope à la main

A cause de la pluie, un conducteur des TPG a passé sa pause matinale dans son véhicule. Ce qui ne l'a pas empêché de s'allumer une cigarette, installé derrière son volant. Sa direction pourrait sévir.

Si un passager se fait attraper avec une clope allumée, les TPG sont en droit de lui retirer son abonnement. (Photo: Lecteur reporter)

Si un passager se fait attraper avec une clope allumée, les TPG sont en droit de lui retirer son abonnement. (Photo: Lecteur reporter)

Après les coups de fil et les SMS passés en roulant par ses collègues, un chauffeur des TPG n'a pas redoré le blason de sa profession, mercredi matin. Il a été photographié alors qu'il fumait une cigarette, installé derrière son volant.

Certes, le véhicule était à l'arrêt, au terminus de la ligne, mais son comportement est interdit. «Il s'expose à des sanctions, tonne son employeur, voire à une dénonciation à la justice, vu l'interdiction de fumer dans les lieux publics.» (20 minutes)

SMS au volant: les TPG promettent de sévir
Un conducteur des TPG envoie des SMS

Ton opinion