Genève: Chauffeurs TPG recrutés parmi les chômeurs

Actualisé

GenèveChauffeurs TPG recrutés parmi les chômeurs

L'Etat et les transports publics se félicitent de leur collaboration: la moitié des conducteurs de bus engagés l'an dernier étaient inscrits au chômage.

par
dra
Keystone

C'est un plan de collaboration qui «porte ses fruits», se réjouissent en choeur le Département de l'emploi et les Transports publics genevois (TPG). Dans un communiqué diffusé ce mardi matin, ils indiquent que, grâce à leur volonté commune, 17 des 36 chauffeurs de bus recrutés l'an dernier l'ont été par le biais de l'Office cantonal de l'emploi (OCE).

La direction des ressources humaines des TPG a décidé de formaliser le recours systématique à des personnes inscrites au chômage: «Cette politique vise à favoriser prioritairement le vivier des compétences internes aux TPG puis à recourir à celui de l'OCE, souligne l'Etat. Si le poste ne peut être pourvu par l'un des deux biais, la porte s'ouvre alors aux autres résidents genevois ou suisses, et enfin aux résidents étrangers.»

La majorité des chauffeurs engagés l'an dernier parmi des chômeurs bénéficient d'une allocation d'initiation au travail. Cette dernière consiste, pour l'Etat, à prendre temporairement à sa charge une partie du salaire de l'employé, à condition que l'entreprise s'engage à le former.

Ton opinion