Venezuela: Chavez prêt pour gouverner jusqu'en 2021

Actualisé

VenezuelaChavez prêt pour gouverner jusqu'en 2021

Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé dimanche avoir autorisé son parti à déposer un «amendement constitutionnel» afin de permettre sa réélection.

«Je donne mon autorisation au PSUV (le parti socialiste unifié du Venezuela) et au peuple vénézuélien pour lancer le débat et les actions pour obtenir cet amendement constitutionnel et la réélection du président», a déclaré Hugo Chavez.

Chef de file de la gauche radicale en Amérique latine, le dirigeant vénézuélien, qui fêtera jeudi prochain les dix ans de sa première élection à la tête de cet Etat pétrolier, doit en principe quitter le pouvoir en 2013, l'actuelle Constitution lui interdisant de se représenter.

«Je suis prêt à être avec vous, si Dieu le veut et me donne la santé, jusqu'en 2019, jusqu'en 2021», a clamé Hugo Chavez, qui assistait à la cérémonie d'investiture d'un maire d'un quartier à Caracas.

Référendum déjà en 2007

Après les élections régionales du 23 novembre dernier, le chef de l'Etat vénézuélien avait annoncé que le PSUV étudiait la possibilité de présenter en 2009 un projet de révision constitutionnelle permettant sa réélection indéfiniment.

Le parti gouvernemental avait remporté une victoire en demi- teinte à ce scrutin local, gagnant dans la plupart des Etats, mais essuyant des défaites dans les plus peuplés et les plus riches, ainsi que dans la capitale.

Hugo Chavez, un proche allié du régime cubain, avait présenté ce scrutin comme un plébiscite sur sa révolution «bolivarienne» et suggéré qu'en cas de victoire probante, il soumettrait à nouveau au vote cette révision de la Constitution.

Une précédente tentative de refonte constitutionnelle, qui visait à instaurer un Etat socialiste et permettre la réélection un nombre indéfini de fois du président, a déjà elle été rejetée par référendum en décembre 2007. Il s'était agi du premier revers électoral de Hugo Chavez. (ats)

Ton opinion