Coronavirus en Valais: Check-list et aide-mémoire pour mieux protéger les employés
Publié

Coronavirus en ValaisCheck-list et aide-mémoire pour mieux protéger les employés

Le canton du Valais a lancé vendredi un outil permettant aux entreprises de respecter le télétravail et d’assurer une meilleure protection de leurs employés durant la pandémie.

par
Etonam Ahianyo
Le Conseil d’État rappelle aux entreprises valaisannes qu’elles doivent recourir au télétravail lorsque cela est possible.

Le Conseil d’État rappelle aux entreprises valaisannes qu’elles doivent recourir au télétravail lorsque cela est possible.

Hans Lucas via AFP

Les autorités valaisannes tiennent au respect du télétravail et des mesures sanitaires par les entreprises implantées sur leur territoire. Elles ont mis à disposition des employeurs vendredi un outil pour effectuer un auto-diagnostic ainsi que des informations en vue de favoriser les bonnes pratiques.

Ce nouveau dispositif anti-Covid se compose d’une check-list disponible ici. Les entreprises valaisannes, même celles n’ayant pas d’obligation de se doter d’un plan de protection sont encouragées à l’adopter. Le but étant de les inciter à s’assurer qu’elles ont mis en œuvre toutes les mesures nécessaires pour limiter les risques et protéger leurs employés. Un guide pour le télétravail ainsi qu’un aide-mémoire pour la protection de la santé au travail complètent les outils proposés par le canton.

Check-list et aide-mémoire

Le Conseil d’État rappelle aux entreprises valaisannes qu’elles doivent recourir au télétravail lorsque cela est possible et veiller à l’application stricte des recommandations des autorités sanitaires en matière d’hygiène et de gestes barrières sur les lieux de travail.

Il rappelle, tel qu’édicté par le Conseil fédéral, que l’employeur doit garantir que ses employés respectent les recommandations des autorités sanitaires en matière d’hygiène et de distance sur le lieu de travail. Le port du masque est obligatoire dans les espaces clos, y compris les véhicules, là où se tiennent plus d’une personne. Dans les espaces extérieurs, le responsable doit veiller à la séparation des équipes en vue de limiter les contacts entre les travailleurs.

Lacunes dans les lieux de pauses

Lorsque la nature de l’activité le rend possible et réalisable sans efforts disproportionnés en termes d’organisation et de coûts, l’employeur rend obligatoire le télétravail de ses employés, martèlent les autorités.

Des contrôles effectués récemment par l’Inspection cantonale du travail ont montré que les mesures sont globalement respectées. Toutefois, des lacunes ont été relevées, en particulier dans les lieux de pauses.

Une campagne de prévention et des contrôles ponctuels en entreprise seront menés par l’Inspection cantonale du travail dans les prochaines semaines.

Ton opinion