Actualisé 18.02.2020 à 17:35

FootballChelsea innove avec ses dames

Le club anglais a décidé d'adapter ses entraînements aux cycles menstruels de ses joueuses. Une première au niveau mondial.

de
Sport-Center
Chelsea devient le premier club au monde à adapter ses programmes d'entraînement aux cycles menstruels des joueuses.

Chelsea devient le premier club au monde à adapter ses programmes d'entraînement aux cycles menstruels des joueuses.

C'est une décision à la fois historique et pleine de bon sens, qui pourrait révolutionner le football féminin. Le Telegraph révèle que Chelsea a revu ses méthodes d'entraînement cet été pour les adapter aux cycles menstruels de ses joueuses. Emma Hayes, l'entraîneure de l'équipe féminine (pensionnaire de D1), est à l'origine de ce changement. «Les femmes ont toujours été traitées comme des petits hommes, indique-t-elle. Mais nous vivons chaque mois quelque chose de très différent d'eux et nous devons mieux le comprendre.»

Après avoir noté que les cycles menstruels impactaient les performances sportives, elle s'est démenée pour que ses joueuses n'aient plus à s'entraîner comme des hommes mais en fonction des contraintes de leurs corps. L'idée étant de réduire les risques de blessures, plus élevés lors des périodes de règles, qui entraînent des fluctuations de poids ou encore une perte de coordination.

Une application pour suivre l'évolution des cycles

Dans les faits, le club anglais a mis au point une application intitulée FitrWoman, où les joueuses saisissent des informations sur leur santé menstruelle et leurs symptômes. Les membres du staff en prennent note et proposent ensuite des programmes individualisés.

Si la sélection américaine a bénéficié d'un suivi similaire lors de la Coupe du monde 2019, il s'agit d'une grande première en club. Tenant du titre en Ligue des champions, Lyon devrait emboîter le pas, toujours selon le Telegraph.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!