Actualisé 23.10.2016 à 13:16

Haute-Savoie (F)Chevaline: le cycliste aurait été tué en premier

La piste locale serait dorénavant privilégiée par les enquêteurs pour élucider le quadruple meurtre survenu en septembre 2012.

de
jef
Le quadruple meurtre, survenu en 2012 vers ce talus de la route forestière de la Combe d'Ire, n'a jamais été élucidé.

Le quadruple meurtre, survenu en 2012 vers ce talus de la route forestière de la Combe d'Ire, n'a jamais été élucidé.

photo: Keystone/Norbert Falco/le Dauphine

Le mystérieux tueur de Chevaline, qui a abattu de 21 coups de feu trois membres de la famille britannique Al-Hilli et le cycliste Sylvain Mollier, aurait ciblé le sportif en premier. Le site du journal «Le Parisien» donne ce vendredi une chronologie du drame qui s'est déroulé le 5 septembre 2012 dans une forêt surplombant le lac d'Annecy. «On n'est peut-être pas si loin d'une vérité», y déclare Véronique Denizot, nouvelle procureure de la République d'Annecy, qui a remplacé Eric Maillaud.

Corps traîné par la voiture

Les gendarmes chargés de l'enquête privilégient dorénavant une piste locale. Ils ont acquis la certitude que la voiture de Saad Al-Hilli, de son épouse, de sa belle-mère et de ses deux fillettes n'était pas suivie lorsqu'elle est arrivée au Martinet, près du village de Chevaline. L'homme aurait garé son break entre 15h35 et 15h40 et en serait sorti avec sa fille aînée. «Le Parisien» écrit qu'il aurait fait alors «manifestement» face à une situation dramatique: il rebrousse chemin, remonte dans sa voiture, fait demi-tour et s'embourbe dans un talus. Puis, il est tué avec sa femme et sa belle-mère. Son aînée, sauvagement frappée à la tête à coups de crosse, s'en sortira vivante. La cadette parviendra à se cacher.

Cette scène de violence serait survenue après le décès de Sylvain Mollier, abattu de sept balles dans la tête: son corps a en effet été traîné par la BMW de Saad Al-Hilli.

La procureure calme le jeu

"Je ne privilégie aucune piste car je n'ai absolument pas encore la connaissance pour le faire." Vendredi en soirée, Véronique Denizot, la nouvelle procureur de la République d'Annecy, a indiqué à 20minutes.ch qu'elle prenait ses fonctions et découvrait le dossier de Chevaline. Selon elle, son arrivée donne une occasion aux médias de revenir sur cette affaire "sans élément nouveau particulier". Elle dit ne leur avoir fournit "aucune information nouvelle".

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!