Actualisé 15.05.2012 à 11:55

Lausanne

Chevaux urbains au service de la voirie

Un char hippomobile parcourt le sud de la ville depuis mardi pour aider les employés à garder un bord du lac propre. Un cas unique en Suisse.

de
Francesco Brienza

«Lausanne fait figure de pionnière en Suisse en la matière.» Florence Germond, Municipale des Finances et du patrimoine vert, ne boude pas son plaisir en présentant le retour du «cheval urbain» sur les bords du Léman. Le principe est simple: une remorque attelée à un char hippomobile parcourt depuis mardi et jusqu'au 29 juin le sud de la ville afin de l'en débarrasser de ses déchets. Testée sur une semaine en 2010, l'expérience s'est avérée concluante, et cette année la Ville essaiera de la pérenniser.

«La démarche a deux avantages principaux, poursuit Florence Germond. Le premier est de réduire les émissions de CO2 et le bruit produits par les véhicules traditionnels de la voirie. Le second de valoriser le travail de nos troupes.» L'idée a effectivement été très bien accueillie par le public en 2010, à en croire les autorités.

Concrètement, l'attelage fonctionne ainsi: deux employés du service des parcs et domaines accompagnent du matin au soir le char tracté par deux équipes de deux équidés. Les poubelles publiques sont vidées dans une remorque tirée par les chevaux. Lausanne poursuit ainsi son effort en terme d'écologie. L'opération est d'ailleurs entièrement financée par le Fonds du développement durable.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!