Spreitenbach (AG) : Chez Ikea, des drones font les inventaires à 10 mètres de haut
Publié

Spreitenbach (AG) Chez Ikea, des drones font les inventaires à 10 mètres de haut

Fini, les heures perdues par des employés à scanner des paquets de meubles en kit. Dans son magasin de Spreitenbach (AG), le géant suédois a confié cette tâche à des robots et s’en félicite.

Ce n’est qu’à la nuit tombée qu’ils sortent de leur boîte, une fois que les clients et les employés ont quitté le magasin Ikea de Spreitenbach, en Argovie. En test depuis janvier, huit drones volent entre les allées de 10 mètres de haut, s’arrêtent pour scanner les différents codes-barres et repartent. Ils déterminent l’emplacement des palettes dans l’entrepôt, scannent les codes-barres des produits et transmettent les informations afin de réaliser l’inventaire des stocks.

«Compter les palettes nous prenait plusieurs heures par jour», explique Helge Nilsson, responsable de la logistique chez Ikea Spreitenbach. Un temps qui peut désormais être utilisé plus efficacement. «Il y a encore certains travaux d’inventaire qui sont effectués par les employés, mais ils ont maintenant plus de temps pour effectuer des tâches que seuls les humains peuvent accomplir», détaille une porte-parole du géant suédois de l’ameublement. «Les drones complètent nos employés.» L’entreprise déploie ses salariés de manière flexible dans différents départements. Et il reste beaucoup à faire, grâce à la croissance des ventes en ligne.

Une précision de 99,9%

L’entreprise indique avoir près de 10’000 références de produits en Suisse. D’où la nécessité de connaître précisément l’état des stocks et où ils se trouvent. Chaque dimanche, les drones font un inventaire complet et scannent l’entier de l’entrepôt de 9600 m2, ce qui prend au total environ quatorze heures, avec une précision de 99,9%, selon la société. Ils peuvent détecter si une palette est au mauvais endroit, si elle est endommagée ou si son entreposage représente un risque de sécurité. Dotés de multiples capteurs, les drones peuvent éviter les obstacles et ne se gênent pas mutuellement.

Ikea prévoit d’utiliser des drones dans un deuxième magasin en Suisse, mais n’a pas précisé lequel. L’entreprise cherche également à savoir s'il existe d’autres domaines où des machines telles que des drones ou des robots pourraient être utilisées.

(jag/reg)

Ton opinion

73 commentaires