Actualisé 19.02.2020 à 18:12

Milan (I)«Chez moi, ils ont emporté tout le tableau de bord»

Des voleurs spécialisés dans le démontage de voitures de luxe sévissent à Milan. Après le témoignage d'un Tessinois, une autre victime raconte sa mésaventure.

de
joc
Le Tessinois s'est absenté trente minutes pour manger quelque chose. À son retour, sa BMW était dans un triste état.

Le Tessinois s'est absenté trente minutes pour manger quelque chose. À son retour, sa BMW était dans un triste état.

Lecteur reporter

Décidément, la bande milanaise spécialisée dans le démontage des voitures de luxe fait des ravages parmi les automobilistes suisses. Mardi, nos confrères de Tio/20 minuti écrivaient qu'un Tessinois de passage à Milan dimanche s'était fait dérober le volant de sa BMW. Son histoire a rappelé un douloureux souvenir à un autre lecteur, qui a raconté sa mésaventure survenue le jour de la Saint-Valentin.

«Dans mon cas, ils ne se sont pas contentés d'emporter le volant. Ils ont pris tout le tableau de bord», témoigne Dario*. L'homme a fait cette triste constatation en sortant d'un pub situé dans une rue «très fréquentée» de Milan. «Nous sommes entrés dans l'établissement vers 20h45 et en sommes ressortis environ une demi-heure plus tard», raconte le lecteur, dont la BMW X5 était garée presque devant le pub. Les malfrats n'ont eu besoin que de quelques petites minutes pour agir.

Comme elle l'avait expliqué au premier lecteur, la police a confirmé à Dario qu'elle avait affaire à une vague de vols similaires dans la capitale lombarde. «On m'a dit que ces gens étaient capables de cibler jusqu'à dix voitures en une soirée», précise le témoin. En plus de la grosse contrariété endurée, le Tessinois a eu mal à son porte-monnaie: «J'ai dû appeler trois dépanneuses. Une pour emmener ma voiture dans un garage voisin ce soir-là. Une autre pour la transférer à la frontière, puis une au Tessin pour l'emmener au garage qui doit la réparer». Facture de l'aventure: environ 800 francs.

Quant aux dégâts, il y en a pour 15 à 17'000 francs, selon Dario. «Heureusement, il y a l'assurance», conclut-il.

*prénom d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!