Grèce: Chiffre 666 virés des cartes d'identité
Actualisé

GrèceChiffre 666 virés des cartes d'identité

L'Eglise orthodoxe grecque exige que le chiffre 666 - symbole de l'Antéchrist dans la tradition chrétienne - ne figure pas sur les cartes d'identité informatisées en préparation.

L'Eglise, non séparée de l'Etat, «a le devoir de préserver l'intégrité de la foi, c'est pourquoi la 'carte du citoyen' ne doit inclure en aucun cas, ni de manière visible ni de manière invisible le chiffre 666», a indiqué dans un communiqué le saint synode, son organe collégial de direction.

«Les cadres du gouvernement grec» tenus au courant de la consultation sur ce point menée au sein de l'Eglise «ont exprimé leurs accords avec les remarques» des experts ecclésiastiques, «et indiqué qu'elles seront prises en compte», a ajouté le communiqué.

Le projet, qui doit être finalisé début 2011, a aussi été critiqué par des organisations de gauche, qui ont mis en garde contre tout fichage des citoyens.

Souvent accusée d'obscurantisme, la hiérarchie orthodoxe grecque a par le passé combattu farouchement l'entrée du pays dans l'espace Schengen, arguant de l'existence d'un contrôle informatique des entrées et sorties dans cette zone utilisant le chiffre 666. Ce symbole, le «chiffre de la Bête», apparait dans l'Apocalypse.

L'Eglise grecque avait aussi longtemps bataillé contre la suppression, finalement imposée au début des années 2000 par le précédent gouvernement socialiste, de la mention obligatoire de la religion sur les papiers d'identité grecs. (ats)

Ton opinion