Economie: Chiffre d'affaire en hausse pour Huber Suhner
Actualisé

EconomieChiffre d'affaire en hausse pour Huber Suhner

Le spécialiste zurichois de la connectivité électrique et optique Huber Suhner a vu ses entrées de commandes continuer à fléchir au 3e trimestre.

Sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires a par contre crû de 13% par rapport à janvier-septembre 2012, à 562,9 millions de francs.

Les entrées de commandes pour la période sous revue ont reculé de 13% à 505,7 millions de francs, selon les chiffres publiés mardi. Au seul 3e trimestre, elles se sont réduites à 153 millions seulement, en raison de la faiblesse croissante du marché photovoltaïque - qui avait déjà fortement obéré l'exercice 2012 - et de l'aboutissement de grands projets dans les télécommunications en Amérique du Nord.

Le groupe, qui emploie quelque 3800 personnes dans le monde, constate également une baisse des volumes dans les composants pour l'industrie spatiale et de défense, induite par le resserrement des budgets étatiques dans ces domaines. A l'inverse, la demande dans le domaine ferroviaire a repris de la vigueur, sous l'impulsion notamment de la Chine.

Les commandes en berne

Par secteurs d'activité, celui des technologies à haute fréquence a dégagé un chiffre d'affaires de 166,7 millions de francs, en hausse de 6% par rapport aux neuf premiers mois de 2012, mais ses entrées de commandes ont fléchi de 6% à 156,7 millions.

Dans la fibre optique, les ventes ont bondi de 38% à 183,6 millions de francs. Une grosse partie des contrats dans ce secteur avaient toutefois déjà été portés aux comptes de 2012, ce qui se reflète par un plongeon de 23% des entrées de commandes, à 146,2 millions. La demande a toutefois repris, note Huber Suhner.

Pour la division basse fréquence, les ventes sont restées relativement stables sur un an, à 212,6 millions de francs ( 2%). La vigueur du marché automobile et ferroviaire a largement compensé le plongeon de quelque 20 millions dans le photovoltaïque. Mais dans cette division aussi les entrées de commandes ont reculé, de 10% à 202,8 millions, une baisse «exclusivement à mettre au compte de la situation sur le marché du solaire».

Prévisions revues à la baisse

Pour l'ensemble de l'exercice, et compte tenu du faible 3e trimestre, Huber Suhner ne table plus que sur une croissance «modérée» de ses ventes, en dessous des 5% qu'il escomptait encore à l'issue du 1er semestre. Le groupe estime toutefois que les commandes devraient repartir à la hausse après le creux du 3e trimestre. (ats)

Ton opinion