Logitech: Chiffres d'affaires en hausse, bénéfice en chute
Actualisé

LogitechChiffres d'affaires en hausse, bénéfice en chute

Le fabricant valdo-californien a connu une rentabilité en demi-teinte au second trimestre.

Les effets de change ont pesé sur la rentabilité de l'entreprise.

Les effets de change ont pesé sur la rentabilité de l'entreprise.

Logitech a enregistré des ventes en hausse de 2% à 540 millions de dollars (516,5 millions de francs) au deuxième trimestre de son exercice 2015/2016, clos fin septembre. Mais la rentabilité du fabricant valdo-californien de périphériques informatiques poursuit sa dégringolade.

Les effets de change et des coûts de restructuration de 9 millions de dollars ont notamment pesé sur les marges, indique jeudi Logitech, qui se trouve en plein recentrage. Le bénéfice net trimestriel a chuté de près de 50% sur un an, à 18,1 millions de dollars, selon les normes comptables GAAP.

Le résultat d'exploitation avant intérêt et impôts EBIT fait mieux qu'attendu. Mais il tombe à 26 millions de dollars, contre 42 millions une année plus tôt. Hors plans de rémunérations, amortissements et charges de restructuration notamment (non GAAP), il s'inscrit à près de 42 millions (-29%).

Une fois de plus, les résultats surpassent les anticipations du marché. Les analystes soulignent l'excellente évolution des catégories porteuses de croissance, qui représentent désormais plus d'un tiers des ventes totales. A la Bourse suisse, l'action Logitech a entamé la journée en verve.

Bond des ventes au détail

Les ventes au détail, soit 90% des livraisons totales du groupe, ont bondi de 5% à 496 millions de dollars, et même de 12% à taux constants. «Je suis excité par notre performance ce trimestre. Nous avons livré notre meilleure croissance des ventes au détail en près de cinq ans», déclare le directeur général de Logitech, Bracken Darrell, cité dans le communiqué.

Parmi quatre segments de croissance, les haut-parleurs mobiles, les accessoires pour vidéoconférence et pour jeux affichent une santé enviable. La demande pour les autres catégories d'accessoires, notamment pour tablettes, s'est par contre tassée d'un bon tiers, surtout dans les Amériques.

Outre-Atlantique, les ventes s'étoffent néanmoins de 7% globalement. En Asie, elles enregistrent une croissance à deux chiffres, à l'instar de la Chine, de l'Australie et de l'Inde. En Europe/Moyen-Orient/Afrique en revanche, le chiffre d'affaires (-5%) pâtit des aléas monétaires et de la crise sur les marchés russe et ukrainien.

Charges plus élevées

Logitech confirme ses objectifs annuels. La direction table sur un bénéfice opérationnel hors normes GAAP de 150 millions de dollars. Sur le semestre déjà écoulé, il s'inscrit à 73,2 millions. La croissance des ventes de détail devrait atteindre 7% à taux de change constants.

Le groupe parie sur ses produits porteurs. D'ici à la fin de 2015, il doit abandonner l'activité de vente d'accessoires directement aux équipementiers (OEM), comme prévu. La réorganisation de Lifesize (solutions de vidéoconférence) sera quant à elle plus vaste qu'escomptée, ce qui rehaussera les coûts de restructuration finaux à 22-25 millions de dollars. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion