Chili: un proche de Pinochet inculpé
Actualisé

Chili: un proche de Pinochet inculpé

Un proche conseiller de l'ancien dictateur chilien Gustavo Pinochet et deux hauts responsables militaires ont été inculpés jeudi.

Ils sont accusés pour leur responsabilité dans le meurtre présumé et la disparition de cinq militants de gauche.

Le juge Mario Carroza a inculpé Santiago Sinclair, ancien commandant en second de l'armée et membre de la junte, Hugo Prado, ancien chef des services du renseignement militaire et le colonel Marcelo Bustos, toujours en activité.

Enlèvement en 1987

Les trois hommes sont soupçonnés d'être à l'origine du meurtre présumé et de la disparition de cinq personnes considérées comme les dernières victimes de la dictature chilienne.

L'avocat des familles des victimes, enlevées en 1987, a salué cette décision qui vise les commanditaires présumés et non seulement les exécutants du crime. Les trois inculpés devraient faire appel de la décision.

Augusto Pinochet a dirigé le Chili d'une main de fer de 1973 à 1990. Il est mort en 2006 sans avoir été jugé, alors que quelque 3000 tués et 28 000 cas de torture sont imputés à son régime.

Armée accusée

L'actuelle présidente du Chili, Michelle Bachelet et sa mère font elles partie des victimes de tortures.

Les organisations de défense des droits de l'homme et les familles de victimes ont à plusieurs reprises déploré la lenteur de la justice et accusé l'armée de couvrir les militaires impliqués.

Quelque 500 responsables de la sécurité au total font l'objet d'une enquête pour leur participation à des crimes durant la dictature, mais seuls 24 ont été condamnés jusqu'ici. (ats)

Ton opinion