Choc au sommet pour entamer le championnat
Actualisé

Choc au sommet pour entamer le championnat

La Super League reprend ses droits vendredi 18 juillet, avec un premier choc entre les deux favoris au titre, Young Boys et Bâle.

Le FC Bâle, champion de Suisse en titre et favori à sa propre succession, s'est attaché les services – très prometteurs – de David Angel Abraham. Le défenseur de 22 ans, champion du monde, avec les M20 argentins en 2005, est appelé à remplacer le Suédois Daniel Majstorovic. Et il se profile déjà comme un joueur à suivre de près. «Vous verrez le meilleur FC Bâle de la décennie», affirme la mécène du club rhénan, Gigi Oeri. En outre, avec Valentin Stocker et Eren Derdiyok, Christian Gross peut miser sur les deux plus belles promesses du football suisse.

Les Young Boys rêvent, eux, de pousser, comme la saison dernière, le FC Bâle dans ses derniers retranchements. Le départ de Hakan Yakin au Qatar ne douche pas l'enthousiasme de Martin Andermatt. Si l'Ivoirien Doubai, opéré d'un genou au printemps, retrouve vite l'intégralité de ses moyens, les Bernois pourront alors nourrir les plus grandes ambitions. Derrière Bâle et les Young Boys, le FC Sion a une chance objective de devancer les Grasshoppers et le FC Zurich. Les deux clubs zurichois ne possèdent plus les mêmes ressources que ces dernières années. Amorcé depuis déjà de longs mois pour les Grasshoppers, le déclin guette de plus en plus le FC Zurich, qui ne peut pas compter sur un seul renfort de poids cet été.

(si)

Ton opinion