Choisissez vos séries cultes
Actualisé

Choisissez vos séries cultes

HOLLYWOOD – Depuis les années 1970, les séries accompagnent des générations de spectateurs. Parmi elles, certaines sont cultes.

De «La petite maison dans la prairie» (1974-1983) à «Heroes» (2006-), les séries ont évolué au gré des mutations de la société et de ses mœurs. Les plus représentatives d'une époque sont devenues cultissimes.

1970: famille et capitalisme

En 1974, la récession américaine pousse les scénaristes à redonner à la société une image parfaite de la famille: c'est dans cet esprit qu'est créée «La petite maison dans la prairie», qui marque des générations entières. En 1978, changement de cap: James Carter est président, le pétrole explose, «Dallas» fait son apparition.

1980: le héros solitaire

Ah, la moustache de Tom Selleck, alias «Magnum», le chevalier solitaire David Hasselhoff et sa «K 2000», ou «MacGyver» et son couteau suisse! L'individualisme bat son plein, avant que n'apparaisse le style de la comédie dans les séries.

1985: les sitcoms, la comédie

Dès 1985, on découvre «Sauvés par le gong» avec la sulfureuse Tiffany Thiessen, «La fête à la maison», «Quoi de neuf Docteur», et surtout «Madame est servie» et «Mariés deux enfants» au ton ultra décalé! Les rires enregistrés apparaissent.

1990: amitié, sexe et humour

Cette décennie donne son avènement aux séries basées sur des communautés. On trouve les étudiants de «Beverly Hills 90210», les avocats de «Ally McBeal», les copines célibataires de «Sex and the City», les sauveteurs de «Alerte à Malibu» et les colocataires les plus célèbres de «Friends». L'ère est aux confessions, aux situations cocasses et aux liens amicaux.

2000: action et fiction

«24», «Lost», «Desperate Housewives», «Prison Break», «Heroes»: le sitcom fait place à de nouveaux héros, de nouveaux scénarios. La série tient désormais lieu de moyen-métrage, acquiert le respect de la profession et touche aujourd'hui un public très large.

Elsa Duperray

Ton opinion