Marché du travail: Chômage record à Neuchâtel et Genève
Actualisé

Marché du travailChômage record à Neuchâtel et Genève

Comme le mois précédent, où Neuchâtel a rejoint Genève, ces deux cantons présentaient en janvier le taux de chômage de loin le plus élevé de Suisse, à 7,3%.

Pour tous deux, il s'est encore péjoré de 0,1 point par rapport à décembre.

Fortement touché dans son tissu industriel par la crise économique, Neuchâtel a vu son taux de chômage bondir de 3 points par rapport à janvier 2009, selon les chiffres publiés lundi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Il s'agit de loin de la plus forte hausse sur un an de tous les cantons suisses, devant le Jura où le taux de 6,3%, resté inchangé sur un mois, est supérieur de 2,3 points à celui de janvier 2009.

A l'exception de Fribourg, avec un taux de chômage de 3,9% (+0,1 point sur un mois/&0,5 sur un an), tous les cantons romands se situaient au-dessus de la moyenne nationale de 4,5%. Vaud affichait en janvier un taux de 6,1% (+0,2/+1,5 point), le Valais 5,9% (inchangé/+1,1 point). Berne a atteint un taux de 3,3% (+0,1/+1,0 point).

Le chômage a encore augmenté en Suisse en janvier, avec 175'765 personnes inscrites auprès d'un Office régional de placement (ORP) à la fin du mois.

Le taux de chômage est ainsi monté de 0,1 point par rapport à décembre, à 4,5%, toujours au plus haut depuis mars 1998.

(ats)

Ton opinion