Horlogerie: Chopard ressent un ralentissement aux Etats-Unis
Actualisé

HorlogerieChopard ressent un ralentissement aux Etats-Unis

Chopard ressent déjà la crise avec un ralentissement aux Etats-Unis.

Le groupe horloger genevois veut faire preuve de prudence et revoir les investissements non indispensables. La partie horlogère de Fleurier (NE) n'est pas concernée par cette mesure.

La nouvelle société Fleurier Ebauches sera opérationnelle dès décembre, a déclaré Karl-Friedrich Scheufele, coprésident de Chopard, dans une interview parue vendredi dans «Le Temps». Les 15 millions de francs prévus dans un premier temps y seront investis. D'ici deux à trois ans, cette société devrait compter une cinquantaine d'employés.

Concernant la crise, M. Scheufele observe que l'horlogerie de luxe a une clientèle beaucoup mieux diversifiée géographiquement qu'il y a encore une quinzaine d'années. L'Asie et l'Europe de l'Est pourraient en partie compenser le recul américain et celui attendu dans le Vieux-Continent.

Au niveau de ses ventes, Chopard, qui a écoulé 75 000 pièces en 2007, ne donne pas de chiffres précis. Mais son patron indique que le chiffre d'affaires était l'an dernier bien supérieur à 800 millions de francs, contre 720 millions en 2006.

Pour cette année, le chiffre d'affaires est en hausse. Mais M. Scheufele ne donne pas de taux de progression.

(ats)

Ton opinion