Rugby - Choqué par le jeune âge de ses agresseurs
Publié

RugbyChoqué par le jeune âge de ses agresseurs

L’ex-international australien Toutai Kefu a été violemment agressé le week-end dernier par des jeunes âgés de 13 à 15 ans. Sa femme est toujours hospitalisée.

Si Toutai Kefu et ses enfants ont pu sortir de l’hôpital, ce n’est pas encore le cas de sa femme.

Si Toutai Kefu et ses enfants ont pu sortir de l’hôpital, ce n’est pas encore le cas de sa femme.

REUTERS

Toutai Kefu, l’ancien international australien de rugby à XV et actuel sélectionneur des Tonga, a été choqué par le jeune âge des cambrioleurs qui l’ont grièvement blessé, ainsi que trois membres de sa famille, dans la nuit de dimanche à lundi à Brisbane.

Kefu, 47 ans, a dû être opéré pour de multiples blessures à l’abdomen, son épouse Rachel a été grièvement touchée à un bras et deux de ses enfants, Josh et Madi ont aussi été blessés. Seule son épouse est encore à l’hôpital. Quatre suspects âgés de 13 à 15 ans ont été arrêtés et sont notamment poursuivis pour tentative de meurtre.

«Quand j’ai descendu les escaliers, j’ai vu à quel point (les agresseurs) étaient jeunes. J’étais choqué. Surtout quand j’ai appris ensuite qu’ils avaient entre 13 et 15 ans», a déclaré l’ancien troisième ligne centre, champion du monde en 1999 sous le maillot des Wallabies. «Je ne les hais pas. J’ai un fils de 15 ans. Je me sens désolé pour eux», a-t-il ajouté.

«Nous sommes en vie»

Si Kefu et ses enfants sont sortis de l’hôpital, sa femme Rachel est toujours hospitalisée, dans l’attente de savoir si elle pourra retrouver l’usage de son bras.

«Nous sommes en vie. Il est possible que cela laisse des traces, mais nous pouvons respirer», a dit soulagé celui qui a porté le maillot des Wallabies à soixante reprises.

«Par moments, il y a des crises de larmes. C’est un évènement traumatisant donc cela prendra du temps», a ajouté Kefu.

(AFP)

Ton opinion