Nord vaudois: Chouchoutés, les cygnes deviennent idiots

Actualisé

Nord vaudoisChouchoutés, les cygnes deviennent idiots

Yverdon-les-Bains collecte du pain pour les oiseaux d'eau douce. Alors que Grandson, sa voisine, interdit de les nourrir.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
Les cygnes d'Yverdon-les-Bains ne sont pas au régime sec.

Les cygnes d'Yverdon-les-Bains ne sont pas au régime sec.

«J'ai constaté que les cygnes d'Yverdon-les-Bains sont moins futés et plus flemmards que les autres qui sont dans le lac de Neuchâtel.»

Cette observation est le fait de Michel Antoniazza, du Groupe d'étude et de gestion de la Grande Cariçaie. Trop gras, trop nombreux et trop paresseux ces oiseaux d'eau douce, qui font le bonheur des enfants tout fiers de leur donner du pain? «Cet animal semi-domestique ne fait pas d'efforts pour se nourrir quand il dépend de l'homme pour manger», relève le garde-pêche Alain Seletto.

Malgré son aspect sympathique, le nourrissage a des aspects problématiques qui sont liés notamment à la prolifération des cygnes et aux salissures.

Hésitations de la Municipalité

D'ailleurs, Grandson interdit désormais de donner à manger aux animaux. Au même moment, Yverdon-les-Bains continue de chouchouter les oiseaux d'eau douce. Depuis des décennies, un point de collecte de pain pour les palmipèdes trône sur la Promenade Auguste Fallet, près de la gare. «La Municipalité a hésité entre sa suppression et le fait de perpétuer une tradition yverdonnoise. Le second aspect l'a emporté», note Sandro Rosselet, du Service travaux et environnement.

Responsable de l'avifaune à la Station ornithologique suisse, Niklaus Zbinden affirme que «le pain n'est pas très sain pour le cygne mais n'est pas pour autant dangereux». Toutefois, nuance-t-il, «il y a un problème de santé si l'animal ne mange pas de végétaux».

Ton opinion