Los Angeles: Chris Brown rend fou son voisinage
Actualisé

Los AngelesChris Brown rend fou son voisinage

Des graffitis de monstres à l'entrée de la maison hollywoodienne de Chris Brown mettent son quartier en émoi. Ses voisins ont déposé plainte.

par
Loïc Pialat
Los Angeles

L'affaire ne va pas arranger sa réputation. Chris Brown est officiellement l'homme le plus détesté de son quartier. Rien à voir avec Rihanna. Ses voisins lui reprochent plutôt les graffitis de monstres sur les murs gris de sa maison dans les collines d'Hollywood. Ils trouvent que ces énormes visages colorés aux gros yeux et aux dents acérées constituent une pollution visuelle insupportable, selon TMZ.

«Ça rend le voisinage nerveux. Les enfants ont peur, les adultes sont en colère», explique Patti Negri, présidente d'une association de quartier qui représente 1200 foyers. « C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase », poursuit-elle devant la caméra de la chaîne locale KTLA. Soirées bruyantes et régulières, voitures de sport lancées à toute allure dans les rues voisines, entourage peu discret, le mode de vie de la star de 24 ans passe mal dans ce quartier tranquille et familial.

Une plainte a été déposée et Brown cité pour «affichage excessif sans autorisation». La ville de Los Angeles interdit par arrêté les graffitis sur les maisons individuelles selon le Huffington Post. «Sa maison est magnifique mais ce type d'images n'est pas autorisé par la loi», confirme un conseiller municipal. L'artiste pourrait écoper d'une amende s'il n'efface pas ces graffitis.

Les dessins pourraient bien être de Brown lui-même. Chanteur, danseur, il est aussi peintre et le style correspond à certaines de ses œuvres précédentes. Il y en a d'autres sur les murs intérieurs de la maison. « Ce que je voudrais, c'est qu'il efface ceux que l'on voit de la rue mais chez lui, il peut faire ce qu'il veut, appeler ça de l'art si ça le chante,» demande Patti Negri. «Nous sommes contents de l'avoir dans le quartier. Il faudrait juste qu'il fasse moins de bruit et retire ces graffitis absurdes pour devenir un bon voisin.»

Ton opinion