Cyclisme: Chris Froome: «J’adore le Tour de Romandie»

Publié

CyclismeChris Froome: «J’adore le Tour de Romandie»

Double vainqueur de la boucle romande, le Britannique ne cache pas l’amour qu’il porte à notre coin de pays.

par
Renaud Tschoumy
(Bussigny)
Chris Froome sera-t-il à l’heure lors du prologue de ce mardi à Lausanne?

Chris Froome sera-t-il à l’heure lors du prologue de ce mardi à Lausanne?

AFP

Chris Froome est de retour sur nos routes, et c’est peu dire qu’il se réjouit. Double vainqueur de l’épreuve (en 2013 et 2014), le Britannique né au Kenya sait tout ce qu’il doit à la Suisse romande. «J’ai intégré la formation du Centre mondial du cyclisme à Aigle, et c’est grâce à cela que j’ai pu signer mon premier contrat pro», s’est-il souvenu, à la veille du début des hostilités, qui commencent aujourd’hui (voir ci-contre).

Depuis, Froome s’est affirmé. Il a remporté quatre Tours de France, il a marqué l’histoire de la Grande Boucle en se lançant dans une course à pied vélo sur l’épaule, mais surtout, il s’est imposé parmi les plus grands. Il revient cependant sur le Tour de Romandie sans grande prétention. Parce qu’il n’a pas totalement récupéré de la grave chute dont il avait été victime au Dauphiné 2019.

«J’adore le Tour de Romandie, parce que c’est une course qui est très bien placée pour se faire des repères, dit-il. J’espère vraiment que la semaine sera excitante. Mais pour ma part, je ne me fais pas de grandes illusions. Je serai là pour aider mes coéquipiers. Avec Woods, Fuglsang ou Bevin, qui vient de remporter le Tour de Turquie, on a une équipe (ndlr: Israel) très forte.»

Et si Froome surprenait tout le monde lors du contre-la-montre final, dimanche, entre Aigle et Villars-sur-Ollon? Il sourit: «C’est une route que je connais très bien. Mais cela ne fait pas tout…»

Départ à 15 h

Le premier coureur du peloton à s’élancer partira aujourd’hui à 15 h de la place TL de La Blécherette. Le temps moyen prévu est de 6’24’’ pour ce prologue de 5,12 km, qui transitera par le chemin des Grandes-Roches, l’avenue du Vélodrome, la route des Plaines-du-Loup, l’avenue du Grey, la route de Romanel, pour se terminer devant le Stade de la Tuilière. Le dernier coureur à franchir la ligne d’arrivée ­devrait le faire peu après 17 h 30.





Ton opinion

3 commentaires