Actualisé 24.05.2007 à 19:15

Christa Rigozzi : « Je ne veux pas gagner »

Lundi, 77 reines de beauté se disputeront le titre de plus belle femme du monde à l'élection de Miss Univers à Mexico.

Miss Suisse en titre, Christa Rigozzi est actuellement au Mexique pour se préparer mais n'a aucune envie de décrocher le titre. Elle explique ses raisons à 20minutes.ch.

- Christa Rigozzi, comment vous sentez-vous à quelques jours de l'élection?

Christa Rigozzi : - Je suis épuisée. Hier, nous avons entraîné le show de lundi jusqu'à minuit. Et ce matin je devais de nouveau être debout à 5 h.

- Selon certaines rumeurs, d'autres Miss seraient jalouses de vous parce que vous êtes plus photographiée que d'autres. Est-ce vrai ?

- Au début c'était vrai, puisque nous étions beaucoup photographiées alors que maintenant nous sommes obnubilées par l'émission. Au début, il y avait beaucoup de conférences de presse et j'y étais tout le temps invitée avec huit autres filles. Nous avions été choisies par l'organisation de Miss Univers et par la presse. C'est depuis ces conférences de presse que beaucoup de gens se demandent pourquoi ce sont tout le temps les mêmes Miss qui sont prises en photo.

- Qui – en dehors de vous évidemment – est votre favorite pour le titre ?

- Miss Venezuela et Miss USA sont mes favorites, elles sont parfaites. Mais les 77 filles sont vraiment très belles.

- Quelle place voudriez-vous atteindre ?

- J'aimerais être dans le top 15, mais je ne veux pas gagner.

- Vous ai-je bien compris ? Vous ne voulez pas gagner ? Pourquoi cela ?

- Je n'ai pas envie de gagner. Cela déboucherait sur une année trop éprouvante. J'ai eu l'occasion de parler avec la Miss Univers actuelle (n.d.l.r.: Zuleyka Rivera). Elle m'a raconté plusieurs choses, notamment au sujet de l'appartement de Donald Trump (propriétaire de la compétition) à New York, et m'a dit qu'on n'est jamais à la maison et qu'on n'a aucune sphère privée. Il y a même une webcam dans l'appartement. Et on n'a jamais le droit de quitter l'appartement, même si on en a envie. Et si vraiment on sort, c'est toujours accompagnée. Ce n'est vraiment pas pour moi. J'ai besoin de temps pour moi.

- Et que se passera-t-il si vous devenez tout de même Miss Univers ?

- Oh! non, j'espère que cela n'arrivera pas. Je sais que cela peut paraître bizarre: j'aimerais être bien classée, mais pas gagner. J'aime la Suisse et j'ai déjà plusieurs engagements au mois de juin, par exemple lors du Tour de Suisse ou pour le tourisme tessinois. Aussi par rapport à mes amis et ma famille, mon frère, ma grand-mère, etc. je préfère ne pas l'emporter. Mon manager ne va pas être content de ce que je vous dis, mais vous devez bien en expliquez les raisons.

Interview: Gabriel Brönnimann

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!