Actualisé 23.04.2008 à 17:55

Christian Levrat prépare un marathon pour le 1er mai

Le nouveau président du Parti socialiste (PS), Christian Levrat,Le Romand prendra la parole à cinq reprises en Suisse alémanique les 30 avril et 1er mai prochains.

Christian Levrat débutera son périple à St-Gall, où la Fête du travail a été avancée au 30 avril pour éviter la collision avec l'Ascension qui tombe cette année le jeudi 1er mai. Le président du PS s'exprimera à 17h00 dans la cité des brodeurs où il parlera surtout de l'AVS et des assurances sociales, a-t-il indiqué à l'ATS.

Une thématique qu'il reprendra le lendemain. Le 1er mai, le conseiller national fribourgeois interviendra à 10h00 à Zurich, à 11h00 à Bülach (ZH), à 14h00 à Dietikon (ZH) et à 15h00 à Aarau.

Autre membre de la direction du PS à prendre la parole, la vice- présidente Jacqueline Fehr sera à Wil (SG) le 30 avril à 19h30, annonce l'Union syndicale suisse (USS). Le 1er mai, la conseillère nationale zurichoise se rendra à Winterthour (ZH) à 11h00 et à Lenzbourg (AG) à 13h00.

Un patron à la tribune

Une fois n'est pas coutume, un grand patron montera à la tribune un 1er mai. Le conseiller national UDC Peter Spuhler s'exprimera le 30 avril à Zurich. L'allocution du Thurgovien, intitulée «Le PS vu de l'extérieur» servira d'introduction à un débat retransmis par une télévision locale, indique le PS zurichois mercredi dans un communiqué.

Ce dernier précise que la Fête du travail à Zurich, régulièrement marquée par des débordements ces dernières années, devrait cette fois se dérouler sans heurt. Des discussions entre l'USS, l'administration municipale et le comité du 1er mai ont permis des avancées constructives pour empêcher ces actes de violence, ajoute le PS.

Autre institution non habituée des podiums de la Fête du travail, le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) sera représenté à Sissach (BL). Il faut dire que son chef, Serge Gaillard qui s'exprimera le 30 avril, n'est autre que l'ex-secrétaire de l'USS.

CFF Cargo

Toujours au chapitre des personnalités, le désormais célèbre représentant des ex-grévistes des ateliers CFF Cargo de Bellinzone, Gianni Frizzo, s'exprimera la 30 avril à 17h00 à Bienne. Il sera précédé à la tribune par le maire de la ville bilingue et conseiller national (PS) Hans Stöckli.

Quant à l'ex-conseiller aux Etats jurassien Pierre-Alain Gentil, également actif dans le conflit de CFF Cargo en tant que président du Syndicat du personnel des transports, il prendra la parole le 30 avril à 18h30 à Delémont, ville dont il fut le maire.

Le président de l'USS, Paul Rechsteiner, prononcera lui un discours le 1er mai à 11h00 à Zoug. Son vice-président, le conseiller national Jean-Claude Rennwald, sera lui le 1er mai à Fleurier (NE). Enfin, Renzo Ambrosetti, co-président d'Unia, s'exprimera pour sa part le 1er mai à 10h45 à Bischofszell (TG).

Concurrence de l'Ascension

Un tiers environ des rassemblements et manifestations de la Fête du travail se tiendront le 30 avril au lieu du 1er mai en raison de l'Ascension. En Valais, les syndicats locaux renoncent même à toute fête.

Ailleurs en Suisse romande, les manifestations ont été avancées d'un jour à Neuchâtel, Delémont et Bienne. Les autres auront lieu comme d'habitude le 1er mai, a annoncé à l'ATS Ewald Ackermann, porte-parole de l'Union syndicale suisse.

Côté alémanique, la tradition du 1er Mai sera respectée notamment à Berne, Bâle, Winterthour, Aarau, Zoug, en Thurgovie et dans le canton de Soleure. St-Gall, Lucerne, Schaffhouse, Schwyz et Thoune (BE) verront en revanche leur Fête du travail se tenir le 30 avril. A Zurich, les festivités se tiendront du 30 avril au 2 mai.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!