Actualisé 29.05.2012 à 09:13

Polémique

Christine Lagarde ne paie pas d'impôts

Après avoir reproché aux Grecs de ne pas payer d'impôts, la directrice du FMI voit ses déclarations se retourner contre elle, car elle serait elle-même «exempte de toute redevance».

de
aub
D'après la convention de Vienne, Christine Lagarde ne paierait pas d'impôts.

D'après la convention de Vienne, Christine Lagarde ne paierait pas d'impôts.

Alors que la polémique autour des déclarations de Christine Lagarde à propos des Grecs enfle encore, la directrice du FMI se retrouve au coeur d'un autre débat. Selon le «Huffington Post», Mme Lagarde ne paierait pas d'impôts.

Le 26 mai dernier, dans une interview au «Guardian», Christine Lagarde appelait les Grecs à se prendre en main. «Je pense qu'ils devraient s'aider mutuellement (...) en payant tous leurs impôts», avait-elle déclaré, s'attirant les foudres des internautes et des personnalités politiques.

Le site toutsurlesimpots.com s'empare alors du sujet, dénonçant le fait que Mme Lagarde ne paierait elle-même pas d'impôts. En tant que fonctionnaire internationale, la directrice du FMI bénéficie en effet d'une exonération totale d'impôts sur le revenu. Les articles 34 et 38 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques sont clairs. Ils stipulent que «l'agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou réels nationaux, régionaux ou communaux». Un avantage important qui permet ainsi à Christine Lagarde de faire de belles économies sur les 380'939 euros annuels que lui a versés le FMI en 2011.

Cette révélation choc fait l'effet d'un boomerang, au moment où Christine Lagarde fait la morale aux Grecs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!