Drame de Lockerbie: Chronologie de l'affaire Al-Megrahi
Actualisé

Drame de LockerbieChronologie de l'affaire Al-Megrahi

Voici les principales dates de la procédure judiciaire à l'encontre d'Abelbaset Al-Megrahi.

- 21 décembre 1988: le vol 103 de la Pan Am, reliant Londres à New York, explose en vol au-dessus de Lockerbie, en Ecosse, tuant 270 personnes, 259 à bord et 11 au sol.

- 14 novembre 1991: les justices américaine et écossaise inculpent deux agents des services de renseignements libyens, Abdelbaset al-Megrahi et Amin Khalifa Fhimah, pour leur responsabilité dans l'attentat.

- 21 janvier 1992: le Conseil de sécurité de l'ONU réclame que Tripoli remette les deux inculpés, mais un juge libyen rejette ensuite les demandes d'extradition.

- 11 décembre 1996: Al-Megrahi clame son innocence et se dit prêt à être jugé dans un pays neutre.

- 3 mai 2000: le procès pour conspiration en vue de commettre des assassinats s'ouvre à Camp Zeist, aux Pays-Bas, sous droit écossais.

- 31 janvier 2001: Al-Megrahi est reconnu coupable et condamné à perpétuité; Fhimah est acquitté.

- 23 janvier 2002: la procédure d'appel d'Al-Megrahi est entamée, mais sa peine est confirmée dans l'année.

- 15 août 2003: la Libye endosse officiallement la responsabilité de l'attentat de Lockerbie et accepte de payer des compensations aux familles des victimes.

- 12 septembre 2003: le Conseil de sécurité de l'ONU vote la levée des sanctions contre le régime de Moammar Kadhafi.

- mars 2004: l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair rencontre Kadhafi près de Tripoli et lui tend la «main de l'amitié.

- 24 février 2005: Al-Megrahi est transféré à la prison de Greenock en Ecosse.

- 21 octobre 2008: diagnostic de cancer de la prostate pour Al-Megrahi.

- 28 avril 2009: Al-Megrahi entame une deuxième procédure en appel contre sa condamnation.

- 29 avril 2009: entrée en vigueur d'un accord de transfèrement de prisonniers entre la Grande-Bretagne et la Libye. Al-Megrahi réclame de purger sa peine dans une prison libyenne, s'il renonce à faire appel.

- 14 août 2009: Al-Megrahi renonce à son deuxième appel.

- 20 août 2009: le ministre écossais de la Justice Kenny MacAskill annonce la libération d'Al-Megrahi pour raisons «compassionnelles» à cause de la dégradation de son état de santé. Al-Megrahi prend l'avion pour Tripoli dans la journée. (ap)

Ton opinion