Actualisé 02.07.2015 à 12:19

Basktetball – FranceChurchill en maillot de basket: facture salée

La Cour d'appel de Paris a condamné l'équipementier Nike et Ubi Bene à une amende de 67500 euros pour avoir habillé une statue de Sir Winston.

de
duf
La statue avait fait la fierté de la formation tricolore. (Photo AFP)

La statue avait fait la fierté de la formation tricolore. (Photo AFP)

Les faits s'étaient déroulés en septembre 2011. L'équipementier américain pensait marquer la qualification de l'équipe de France de basketball pour la finale de l'Euro et pour les Jeux olympiques de Londres en 2012 par un coup d'éclat. C'est ainsi que la société d'événementiel Ubi Bene avait eu l'idée d'enfiler sur la statue en bronze de l'ancien Premier ministre britannique, culminant à plus de 3m dans les environs des Champs Elysées, un maillot de l'équipe nationale, floqué du No 9 de la star Tony Parker.

Ca n'a pas plu à Jean Cardot, l'artiste qui avait réalisé ce monument à la gloire de Winston Churchill. N'ayant pas été consulté pour accorder son autorisation, Cardot a alors saisi la justice. La Cour d'appel parisienne a fini par admettre que le détournement de la statue à des fins publicitaires avait dénaturé et porté atteinte au respect de l'œuvre. Nike et Ubi Bene ont ainsi chacune été condamnées à verser 67'500 au sculpteur.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!