Actualisé 27.01.2011 à 08:44

Novartis

Chute en bourse après l'annonce des résultats

Malgré un chiffre d'affaires et un bénéfice net supérieur aux attentes, le résultat opérationnel du groupe pharmaceutique est inférieur, d'où une chute de 2,48% à l'ouverture du marché.

L'action Novartis a ouvert en nette baisse jeudi matin à la Bourse suisse. Les résultats 2010 du groupe pharmaceutique bâlois n'ont que partiellement comblé les analystes: si le chiffre d'affaires et le bénéfice net se sont révélés légèrement supérieurs aux attentes, le résultat opérationnel est, lui, inférieur.

Vers 09h15, le titre du laboratoire rhénan lâchait 2,48% à 53,10 francs, dans un marché (SMI) en repli de 0,55%.

Selon les courtiers, le marché a sans doute espéré des résultats annuels plus solides encore. Les premières réactions sont par conséquent négatives.

Une reprise est probable par la suite néanmoins. Des déclarations de Novartis, qui tient une conférence de presse jeudi matin, sur le potentiel de synergies lié à la reprise d'Alcon s'avéreront un soutien. L'acquisition en décembre dernier du fabricant américain de produits ophtalmologiques devrait pourtant peser cette année.

Résultats en hausse de 18% pour Novartis

Le chiffre d'affaires a progressé de 14%, à 50,62 milliards, a précisé jeudi le groupe pharmaceutique bâlois.

Le résultat opérationnel s'est accru de 15%, à 11,52 milliards de dollars, a précisé jeudi la multinationale rhénane. «Toutes les divisions ont contribué à une croissance supérieure à celle du marché», se réjouit Joseph Jimenez, patron du groupe, commentant les résultats annuels dans le communiqué.

Au seul quatrième trimestre, le résultat net s'est néanmoins replié de 2%, à 2,3 milliards dollars. Les ventes ont, en revanche, progressé de 10%, à 14,2 milliards, dont 1,8 milliard pour Alcon, le fabricant de produits ophtalmologiques acquis dans son entier en décembre dernier.

Côté perspectives, la société table pour 2011 sur une progression des ventes «à un taux tournant autour de deux chiffres», soit d'environ 10%, à taux de change constants.

Le patron empoche 11,7 millions de francs

Les résultats annuels en croissance de Novartis sourient au portemonnaie du patron du groupe pharmaceutique bâlois. Joseph Jimenez a perçu 11,7 millions de francs au titre de 2010, soit la rémunération la plus élevée de l'ensemble des managers.

L'an passé, Joseph Jimenez avait empoché 7,3 milions de francs, comme le montre le rapport annuel 2010 du groupe publié jeudi. L'Américain n'était alors pas encore directeur général.

Le président du conseil d'administration Daniel Vasella a, pour sa part, encaissé 7,95 millions de francs. Un salaire nettement inférieur aux 20,5 millions perçus un an plus tôt, où le Grison portait encore la double casquette de directeur général et de président. (ats)

La fusion avec Alcon achevée au 1er semestre 2011?

Novartis compte achever la fusion avec Alcon au premier semestre 2011. L'acquisition du fabricant américain des produits ophtalmologiques pour 51,6 milliards de dollars devrait entraîner des charges de 2 milliards cette année, prévoit le laboratoire bâlois.

Mais cette fusion «constituera un nouveau pilier de croissance», relève Joseph Jimenez, patron du groupe pharmaceutique, cité dans le communiqué diffusé jeudi.

Pour l'année en cours toujours, la société rhénane met en garde contre une plus faible croissance du chiffre d'affaires suite à la baisse des prix des médicaments imposée par les gouvernements en 2010, par la réforme du domaine de la santé aux Etats-Unis et la concurrence des génériques.

Au titre de 2010, Novartis versera à ses actionnaires un dividende de 2,20 francs, soit une hausse de 5% au regard de 2009.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!