Actualisé

Mont-BlancChute mortelle de quatre alpinistes italiens

Quatre alpinistes italiens originaires de la région de Turin ont fait une chute mortelle de près de 1.000m dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'ils se trouvaient sur l'Aiguille du Midi (3.842m), dans le massif du Mont-Blanc, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

L'accident s'est produit alors que le groupe était dans un couloir entre 3.600m et 3.700m sous le sommet de l'Aiguille, précisent les sauveteurs qui ont découvert les corps dimanche matin.

Les victimes âgées de 35 à 40 ans, dont les identités n'ont pas été précisées, toutes originaires de la région de Turin, ont été ramenées dimanche matin en très mauvais état dans la vallée de Chamonix, selon les gendarmes de haute montagne de Chamonix chargés des secours.

L'alerte a été déclenchée samedi soir. Les sauveteurs ont fait rouvrir à 23h30 le téléphérique de l'Aiguille ou le personnel avait remarqué dans la nuit la lueur des lampes frontales des alpinistes sous la gare d'arrivée avant qu'elles ne disparaissent.

Arrivés sur place vers 3h, les sauveteurs n'ont retrouvé aucune trace de la cordée, si ce n'est les piolets des victimes encore plantés dans la glace et le rocher.

Ce n'est que dimanche matin, vers 8h que les cabiniers du téléphérique ont aperçu les quatre corps déchiquetés après une chute vertigineuse de 1.000m sur la glace et le rocher, au pied du couloir, dans le secteur du Glacier rond, a précisé le colonel Olivier Kim, commandant le groupement de gendarmerie de Haute Savoie. D'après lui, l'identification des victimes très abîmées était difficile.

Cet accident est le plus grave de la saison en montagne après l'année 2008 qui a fait 57 morts et une dizaine de disparus. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!