États-Unis: Ciblé par une plainte, Post Malone contre-attaque
Publié

États-UnisCiblé par une plainte, Post Malone contre-attaque

Le rappeur texan est accusé par un producteur de ne pas l'avoir crédité sur le hit «Circles» sorti en 2019. En réaction, Malone a lui aussi porté plainte.

par
fec
«Circles» de Post Malone a atteint le sommet des charts américains en 2019.

«Circles» de Post Malone a atteint le sommet des charts américains en 2019.

AFP/Suzanne Cordeiro

Pour une fois, ce n'est pas une histoire de plagiat qui conduit un musicien devant la justice. Là, c'est parce que le producteur Tyler Armes n'aurait pas été crédité, et donc qu'il n'aurait pas droit à des royalties, sur le hit «Circles» qu'il a porté plainte contre Post Malone. L'homme aurait rencontré le rappeur à succès en studio en août 2018. D'après Tmz.com, il aurait «activement» participé à la création de ce tube en composant les choeurs et la ligne de basse. Armes a bien essayé de négocier avec l'équipe de la star, qui lui aurait offert le 5% des royalties du morceau, mais toujours sans le créditer. Pas suffisant selon lui.

En réponse, Post Malone a décidé, lui aussi, de porter l'affaire devant la justice. Selon les avocats du Texan de 24 ans, Armes n'aurait «contribué en rien» au morceau même s'il était bien présent à la première session d'enregistrement, mais plus aux suivantes. «C'est une histoire bien connue dans l'industrie musicale. Un homme sort du bois et prétend à tort devoir être crédité sur un morceau à succès pour espérer en tirer des bénéfices injustifiés», ont résumé les défenseurs de Malone.

Ton opinion