Actualisé 01.09.2013 à 18:33

Égypte

Cigogne accusée d'être un «drone» vivant

Une cigogne porteuse d'un dispositif GPS scientifique a été capturée par la police égyptienne, persuadée d'avoir affaire à un oiseau espion.

de
arg

Une malheureuse cigogne se retrouve derrière les barreaux, dans un village de Haute-Egypte. Un habitant, intrigué par le volatile, l'a capturé et livré à la police, vendredi. Perplexes, les agents ont constaté qu'il était équipé d'un dispositif électronique plutôt suspect.

Une bombe? Une caméra espionne? Il a fallu chercher un expert pour rassurer les policiers. En fait, la cigogne porte un GPS utilisé par des chercheurs français pour suivre sa migration. Pas convaincues pour autant, les autorités locales maintenaient toujours l'animal en cellule, ce dimanche.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!