Actualisé 19.04.2007 à 21:22

Cimetière musulman profané

Cinquante-deux tombes du carré musulman du cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette ont été recouvertes d'inscriptions nazies.

Le site, la plus grande nécropole militaire de France, accueille des soldats tombés durant la 1ère Guerre mondiale.

Les inscriptions nazies ont été retrouvées sur «52 tombes de soldats français de confession musulmane», parmi les 300 tombes du carré musulman du cimetière, a précisé à l'AFP le procureur de la République d'Arras, Jean-Pierre Valensi.

«Il y a des croix gammées et des croix celtiques en rouge et noir», a-t-il ajouté en précisant que des inscriptions «Heil Hitler» et «Skinhead is not dead» avaient aussi été retrouvées sur l'ossuaire du cimetière. Aucune tombe n'a été détruite ou renversée.

Le président Jacques Chirac a condamné un «geste inqualifiable» qui «blesse les consciences, insulte la mémoire et déshonore ses auteurs».

Le cimetière, sur la commune d'Ablain-Saint-Nazaire, commémore les combats meurtriers de 1915, à l'un des endroits les plus disputés du front occidental au début de la Première Guerre mondiale.

Autre affaire

Une centaine d'enquêteurs de la gendarmerie ont été mobilisés pour effectuer un ratissage minutieux de toute la zone du cimetière jeudi à la recherche d'indices et d'éventuelles traces ADN. Tous les accès au site ont été fermés à la circulation.

Un homme d'une trentaine d'années est en garde à vue depuis mardi à Lille (nord) dans le cadre d'une autre affaire, la dégradation de 51 tombes dans le carré juif d'un cimetière lillois dans la nuit du 31 mars au 1er avril.

L'organisation SOS Racisme a jugé que ces profanations étaient le fait «d'individus racistes galvanisés par les discours de haine de certains candidats» à l'élection présidentielle. Elle a critiqué «la multiplication de propos xénophobes et stigmatisants» tout au long de la campagne.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!