Neuchâtel: Cindy Santos: «J'ai aimé montrer mon côté pin-up»
Actualisé

NeuchâtelCindy Santos: «J'ai aimé montrer mon côté pin-up»

L'ex-candidate à «Nouvelle star» est charmeuse à souhait dans un nouveau clip, «Oi Galera», chanté avec son ami R Nestinho.

par
Pascal Pellegrino

– Cindy, dans le clip, on vous voit en pin-up. C'est un rôle de composition?

– Non, c'est une partie de moi. On connaît plus mon côté garçon manqué, mais j'ai aussi cette facette de la fille qui n'a pas envie de grandir, qui aime la Fée Clochette et Barbie. C'était drôle de pouvoir me montrer sous ce jour-là.

– Etes-vous amoureuse?

– Bâtir une carrière dans la musique est difficilement compatible avec une relation. Cela peut te freiner. Je préfère être libre comme le vent.

– «Oi Galera» («Ohé les gens»), composé par les DJ David Moka et Elias B., est un tube d'été. Pourquoi sort-il en hiver?

– Parce que c'est justement le moment où les gens ont besoin de soleil!

– Avez-vous vécu la galère depuis «Nouvelle star»?

– Je n'appelle pas ça la galère. Dans un parcours, chaque jour est un pas de plus. Et la patience fait partie du jeu.

– Sortirez-vous votre premier album l'an prochain?

– C'est le but. J'ai bossé à New York avec la crème des musiciens. Maintenant, on cherche un label qui saura mettre cet album en valeur.

– Si vous pouviez changer une chose dans votre vie, ce serait?

– Mon enfance. J'aurais voulu plus d'amour.

– En mars 2010, vous aurez 25 ans. Quels événements mondiaux vous ont le plus marquée jusqu'à maintenant?

– La chute du mur de Berlin, l'élection de Barack Obama et, bien évidemment, la mort de Michael Jackson.

Ton opinion