Cinéma - Début jeudi du 57e Festival de Berlin
Actualisé

Cinéma - Début jeudi du 57e Festival de Berlin

Le film français «La Môme» lancera jeudi soir la 57e Berlinale.

Le plus important festival de cinéma après celui de Cannes présentera 375 films durant dix jours, dont 22 en lice pour l'Ours d'or. Une foule de stars sont annoncées.

Clint Eastwood, Robert De Niro, Lauren Bacall ou Isabella Rossellini défileront sur le tapis rouge. D'autres vedettes sont attendues dont Jennifer Lopez, Cate Blanchett, Sharon Stone, Marianne Faithfull ou Marion Cotillard, stupéfiante dans son incarnation d'Edith Piaf dans «La Môme» d'Olivier Dahan.

Ce mélodrame retrace la vie de l'illustre chanteuse française. L'ouvrage qui sortira le 14 février en Suisse romande, sera en lice pour l'Ours d'or avec 21 autres longs métrages.

Quatre films français figurent dans la compétition. Outre celui d'Olivier Dahan, ce sont «Les témoins» d'André Téchiné, «Ne touchez pas la hache» de Jacques Rivette et «Angel» de François Ozon, film réalisé en anglais et choisi comme film de clôture.

La compétition dévoilera la deuxième réalisation de Robert De Niro, un drame sur les débuts tumultueux de la CIA. «The Good Shepherd» (Le bon berger) réunit Angelina Jolie, Matt Damon et Robert De Niro.

Campagne américaine

Le jury visionnera la nouvelle réalisation de Steven Soderbergh «The Good German» (Le bon Allemand) et celle de Bille August «Goodbye Bafana». Le cinéaste belge Sam Garbarski figure aussi dans la course à l'Ours d'or, avec «Irina Palm» dont le rôle principal est tenu par Marianne Faithfull.

Sharon Stone est la tête d'affiche de «When a man falls in the forest» (Quand un homme tombe dans la forêt) de l'Américain Ryan Eslinger. L'ouvrage, en compétition, traite de l'isolement d'un village de la campagne américaine.

Dictature militaire

Comme chaque année, l'Asie est bien représentée dans le concours avec par exemple «Hyazgar» (Rêve de désert) de Zhang Lu. Ce film dépeint la vie d'un village frappé par la sécheresse à la frontière entre la Chine et la Mongolie.

Deux films représentent l'Amérique latine. «L'année où mes parents étaient en vacances» de Cao Hamburger narre le destin d'un enfant à l'époque de la dictature militaire brésilienne. «L'autre» de l'Argentin Ariel Rotter raconte l'histoire d'un homme prenant l'identité d'un mort.

Ours d'honneur

Hors compétition, le public va découvrir «Letters from Iwo Jima» (Lettres d'Iwo Jima) de Clint Eastwood. Après «Mémoires de nos pères», il raconte cette fois la bataille américano-japonaise de 1945 sur une île du Pacifique mais sous l'angle de l'armée japonaise.

Enfin, Arthur Penn (»Bonnie and Clyde»), viendra recevoir un ours d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre. Le cinéaste américain est âgé de 84 ans.

Présence suisse

Trois fictions et deux documentaires suisses seront montrés dans la section «Forum international du jeune cinéma». Ce sont en particulier «I Was A Swiss Banker» de Thomas Imbach et «Pas douce», première oeuvre de Jeanne Waltz.

Le Bernois Nils Althaus sera la «Shooting star suisse 2007». Il participera à une opération promotionnelle réunissant 25 autres jeunes acteurs et actrices européens.

Capitale du cinéma

Du 8 au 18 février, Berlin sera capitale du cinéma. Toutes sections prises en compte, le festival va montrer 375 productions, dont 75 courts métrages. S'y ajoutent quelque 700 autres films proposés au Marché du cinéma européen.

Les organisateurs se réjouissent déjà d'une participation record avec près de 19 000 professionnels inscrits, venant de 116 pays. Pas moins de 1190 projections sont prévues.

(ats)

Ton opinion