Actualisé 25.02.2020 à 17:51

Un Suisse arrêté en BulgarieIl voulait «aider des civils» en Syrie: 5 ans de prison

Un Argovien avait été arrêté en Bulgarie en possession de quatre armes à feu alors qu'il se rendait à Idleb pour «aider des civils». Il a été reconnu coupable de terrorisme ce mardi.

Armé de plusieurs fusils et de 24 couteaux, un Argovien avait été arrêté sur le chemin de la Syrie en 2018.

Armé de plusieurs fusils et de 24 couteaux, un Argovien avait été arrêté sur le chemin de la Syrie en 2018.

dr

Un citoyen suisse intercepté avec un impressionnant arsenal pendant son voyage vers la Syrie a été reconnu coupable de terrorisme et de trafic d'armes en Bulgarie mardi. Il a été condamné à cinq ans de prison ferme, selon les autorités judiciaires.

En 2018, l'homme, originaire de Suhr (AG), avait été arrêté à bord d'un 4x4 à la frontière entre la Bulgarie et la Turquie. Son père avait signalé son départ aux autorités après la découverte d'une lettre d'adieux.

Muni de trois fusils, d'un pistolet, de quelque 400 cartouches et de 24 couteaux, il avait expliqué avoir voulu venir en aide à des «civils» à Idleb en Syrie, avant de plaider l'amnésie. Une expertise psychiatrique judiciaire l'avait déclaré responsable de ses actes.

Voie terrestre pour se rendre en Syrie

Le verdict a été prononcé en première instance par la cour d'assises spéciale en charge des affaires de terrorisme, qui a émis un communiqué. L'une des principales voies terrestres empruntées par des combattants présumés cherchant à se rendre en Syrie ou à en revenir traverse la Bulgarie.

En 2017, trois Syriens résidant en Allemagne ont été condamnés par Sofia à six ans de prison chacun pour tentative de participation à un groupe terroriste en Syrie. Un homme jouissant de la double nationalité bulgare et australienne a été condamné en 2017 à quatre ans de prison pour s'être préparé à des «activités terroristes» aux côtés du groupe Etat Islamique (EI).

Entre 2015 et 2017, la Bulgarie a annoncé avoir extradé ou expulsé trois Français, trois Néerlandais et cinq Allemands pour «activités terroristes». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!