Sri Lanka: Cinq arrestations après une manifestation de Tamouls à Londres
Actualisé

Sri LankaCinq arrestations après une manifestation de Tamouls à Londres

Cinq personnes ont été arrêtées après une manifestation qui a réuni 2500 Tamouls lundi à Londres devant le Parlement pour dénoncer la situation au Sri Lanka.

Une dizaine de personnes ont été blessées.

Quelques 2500 Tamouls et partisans ont manifesté, d'abord pacifiquement, selon la police londonienne. Ils dénonçaient, comme à plusieurs reprises ces dernières semaines en ce même lieu, le «massacre» de leur population par l'armée sri-lankaise.

Mais après minuit dans la nuit de lundi à mardi, le rassemblement a dégénéré quand la police a essayé de dégager la rue occupée par les manifestants.

Huit personnes - trois policiers et cinq manifestants - ont été hospitalisées, et huit autres - deux policiers et six manifestants - ont été traitées sur les lieux pour des blessures légères, selon des sources hospitalières.

Cinq personnes ont été arrêtées sous des motifs divers, a indiqué Scotland Yard.

Plusieurs manifestants se sont plaints d'être brutalisés par la police, qui tentait de les déplacer de la rue vers la pelouse du square avoisinant.

Les appels internationaux à un arrêt des combats pour sauver des dizaines de milliers de civils au Sri Lanka se sont multipliés ces dernières semaines, sans parvenir à infléchir Colombo dans sa volonté de mener son offensive militaire jusqu'au bout.

Entre 250'000 et 300'000 Tamouls vivent au Royaume-Uni, ancienne puissance coloniale au Sri Lanka.

(ats)

Ton opinion