Actualisé 14.10.2019 à 12:35

LausanneCinq chats tracés au GPS pour étudier leur impact

Les minous menacent-ils la biodiversité en Suisse? Pour en avoir le coeur net, une expérience à été menée dans la capitale vaudoise, avec cinq d'entre eux.

de
xfz
Les chats sont-ils nuisibles pour la biodiversité?

Les chats sont-ils nuisibles pour la biodiversité?

Keystone

Selon la revue «Global Change Biology», les chats sont une menace pour les populations de vertébrés, dans une centaine d'îles où ils ont été introduits. Et l'Union internationale pour la conservation de la nature les a même classés, en 2010, parmi les espèces les plus invasives du monde, explique «24 heures». Domestiqués par l'homme depuis près de 9500 ans, les chats ont conservé leur instinct de chasseur. Mais, en ville de Lausanne, menacent-ils la biodiversité?

Pour le savoir, une étude vient d'être menée, par l'association Sauvageons en ville, en collaboration avec l'UNIL notamment. Des traceurs GPS ont été placés sur cinq minous, afin de suivre leurs déplacements. Au final, il semblerait que les activités humaines sont bien plus dangereuses pour la faune que les chats. Plusieurs pistes ont néanmoins été évoquées pour limiter leur impact: stériliser les chats errants, instaurer le cat-sharing (partage de chat) pour limiter le nombre de chats domestiques, et les équiper de colliers Birdsbesafe (une sorte de collerette aux couleurs vives, les rendant visibles aux yeux des oiseaux)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!