Cinq des dix endroits les plus pollués de la planète en ex-URSS
Actualisé

Cinq des dix endroits les plus pollués de la planète en ex-URSS

Cinq des dix endroits les plus pollués de la planète se trouvent en ex-URSS, selon un classement publié par l'ONG écologiste américaine Blacksmith Institute.

Celle-ci place en tête le site en Ukraine de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

La ville russe de Dzerjinsk, à 400 km à l'est de Moscou, où l'air et l'eau ont été pollués par quelque 300 000 tonnes de produits chimiques provenant d'une usine soviétique de fabrication d'armes chimiques, est classée deuxième.

La petite ville de Mailii-Suu, dans le sud du Kirghizstan, arrive en septième position avec ses 2 millions de m3 de déchets radioactifs enterrés le long d'une rivière irrigant la vallée de la Ferghana, la région la plus peuplée et la plus fertile d'Asie centrale.

Au huitième rang: la ville polaire de Norilsk en Russie, soumise aux fumées toxiques issues de l'extraction et de la transformation du nickel des mines environnantes.

Dalnegorsk et Roudnaïa Pristan, en Extrême-Orient russe, arrivent en dixième position à cause d'une grave pollution au plomb. Celle-ci est également la principale cause de la présence aux troisième et quatrième places de Haina, en République dominicaine et de Kabwe en Zambie.

La Oroya au Pérou, Linfen en Chine et Ranipet en Inde complètent ce classement, occupant respectivement les cinquième, sixième et neuvième rangs. (ats)

Ton opinion