Actualisé 25.05.2006 à 19:52

Cinq femmes candidates au Koweït

Cinq Koweïtiennes ont marqué l?Histoire en devenant hier les premières femmes à se porter candidates aux élections législatives.

«C?est une journée historique. C?est un rêve devenu réalité, et le véritable début de la participation des femmes koweïtiennes à la vie publique», a déclaré la militante pour les droits de la femme, Roula Dachti, après avoir déposé sa candidature.

Les femmes koweïtiennes, privées de leurs droits politiques depuis la création du Parlement, en 1962, ont gagné leur droit de voter et d?être éligibles en mai 2005, à la faveur d?un vote historique au Parlement. Quatre des cinq femmes étaient arrivées au bureau d?enregistrement longtemps avant l?heure d?ouverture et bien avant tout autre candidat masculin.

Les élections se tiendront le 29 juin. Les candidats ont jusqu?au 3 juin pour déposer leurs candidatures. L?émir Sabah al-Ahmad al-Sabah avait annoncé dimanche la dissolution du Parlement et l?organisation d?élections anticipées pour mettre fin à une crise ouverte par un projet de réforme du système électoral.

Le gouvernement avait présenté un projet visant à réduire à dix le nombre de circonscriptions, actuellement au nombre de vingt-cinq. Mais l?opposition a estimé que cette réduction n?était pas suffisante, et a demandé que le nombre des circonscriptions s?élève à cinq. Le Koweït compte une population autochtone d?un million de personnes, et le corps électoral est formé de 340 250 personnes, dont 195 000 femmes. L?électeur doit être âgé de 21 ans.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!