Tchétchénie: Cinq flics meurent en héros à Grozny
Actualisé

TchétchénieCinq flics meurent en héros à Grozny

Cinq policiers ont été tués et douze blessés dimanche, en Tchétchénie, dans une explosion survenue lorsque les pandores de cette république du Caucase russe ont empêché un attentat suicide.

La police «a déjoué un attentat» suicide qu'un kamikaze s'apprêtait à commettre près d'une salle de concert à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère russe de l'Intérieur.

Le kamikaze s'est fait exploser, après que les policiers assurant la sécurité des lieux ont tenté d'inspecter ses papiers, deux heures avant le début d'un concert prévu à 15h GMT à l'occasion de la Journée de la ville de Grozny, qui coïncide avec l'anniversaire du président de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, selon la même source.

«Ils ont sauvé la vie de milliers de personnes»

«Cinq policiers ont été tués et 12 autres ont été blessés», a précisé pour sa part le Comité d'enquête russe dans un communiqué. Le kamikaze a été identifié comme un habitant local Opti Moudarov, 19 ans, selon la même source. «Au prix de leur vie, les policiers ont sauvé la vie des milliers de personnes» qui devaient venir au concert à Grozny, a souligné le ministre russe de l'Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, cité par l'agence officielle TASS.

Le kamikaze «voulait gâcher la joie des gens le jour de la fête, mais il n'y a pas réussi», a affirmé pour sa part, le président tchétchène Ramzan Kadyrov, cité par l'agence publique Ria-Novosti. Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces fédérales russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières de cette petite république pour se transformer au début des années 2000 en un mouvement islamiste armé dans tout le Caucase du Nord. (afp)

Ton opinion