Iran: Cinq marins britanniques relâchés
Actualisé

IranCinq marins britanniques relâchés

L'Iran a libéré les cinq marins britanniques interpellés sur leur voilier de course qui était entré dans les eaux iraniennes, dans le Golfe persique la semaine dernière, a annoncé mercredi l'agence de presse officielle INRA.

Dans un communiqué, les gardiens de la Révolution précisent qu'``après avoir mené l'enquête et les interrogatoires des cinq marins, il est clair que leur entrée illégale était une erreur». «Après avoir obtenu les garanties nécessaires, il a été décidé de les libérer».

Le ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré que son homologue avait confirmé la libération des marins.

Un geste d'ouverture

Cette libération constitue une ouverture vers Londres, qui a tenté de minimiser l'incident pour éviter qu'il se déplace sur le plan politique.

Le ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband et son homologue iranien Monachehr Mottaki ont évoqué la question mardi soir, selon INRA. Le chef de la diplomatie britannique avait assuré plus tôt dans la journée devant la presse qu'il «n'y avait certainement pas d'intention malveillante de la part de ces cinq jeunes hommes».

«C'est une histoire humaine (...) Cela n'a rien à avoir avec la politique, cela n'a rien à avoir avec le dossier du nucléaire iranien», avait-il analysé. «Nous sommes déterminés à résoudre cela aussi vite que possible».

Actions fermes si nécessaire

Téhéran avait prévenu que des actions fermes seraient prises à leur encontre, s'il s'avérait que les marins avaient de «mauvaise intention».

Le voilier s'apprêtait à participer à une course de 360 miles (580 kilomètres), la «Dubai-Muscat Offshore Sailing Race», qui a débuté le 26 novembre.

Ton opinion