Actualisé 22.09.2018 à 12:59

Energy ChallengeCinq raisons de faire du covoiturage

La réduction des émissions de CO2 et le partage des coûts ne sont pas les seuls arguments en faveur du covoiturage.

de
Stephanie Sigrist

Le nombre moyen de passager par véhicule lors du trajet quotidien domicile-travail s'élève en Suisse à 1,1 personne. Cela génère de fortes émissions de CO2 et provoque des bouchons pendant les heures de pointe. Le covoiturage pourrait remédier à ce problème. Voici cinq raisons pour lesquelles les Suisses devraient être plus nombreux à partager leur voiture, par exemple en se rendant ensemble au travail.

1. Protection de l'environnement

Selon l'Office fédéral de la statistique, en 2016, la circulation était responsable de 38% des émissions totales de CO2 en Suisse. Ce chiffre ne compte même pas le transport aérien international. La part de la mobilité intérieure correspond à un bon tiers de la consommation énergétique totale de la Suisse. Si chaque véhicule accueillait au moins 3 personnes à chaque fois, les émissions totales de dioxyde de carbone et la consommation énergétique liée à la circulation dans le cadre des trajets pendulaires seraient réduites de 60%. L'augmentation du poids par véhicule due à la présence de personnes supplémentaires a sensiblement moins d'influence sur les émissions de CO2 et sur la consommation totale d'énergie que lorsque chaque passager prend sa propre voiture.

2. Fluidification de la circulation

Si 1000 personnes font l'aller-retour à leur travail, non dans 900 voitures comme c'est actuellement le cas, mais dans 250 à 300 véhicules seulement, les bouchons diminuent. Selon l'Office fédéral de la statistique, la circulation est à son niveau le plus haut en semaine, entre 17 et 18h; le pic matinal de 7 à 8h se manifeste un peu moins fortement. Le covoiturage permettrait de réduire de manière drastique les bouchons qui surviennent pendant ces périodes et de rendre la circulation plus fluide.

3. Réduction des coûts

Partager sa voiture implique une diminution des frais de carburant ou d'électricité et de stationnement. Si le covoiturage se passe toujours entre les mêmes personnes, on peut soit additionner et partager chaque mois les frais du véhicule et de la place de stationnement commune entre les passagers, soit alterner la conduite, chacun mettant à disposition son véhicule à intervalles réguliers. Il n'existe aucun remède miracle pour répartir justement les coûts, vu les différences potentiellement grandes entre les véhicules en matière de consommation, de coût de l'assurance et de confort. En tous les cas, il importe de trouver une solution qui convienne à tous les covoitureurs. Des applications proposant des possibilités de covoiturage entre au moins deux parties offrent déjà pour la plupart d'entre elles des options de paiement, qui permettent au conducteur de recevoir un avoir sur son compte une fois le trajet effectué.

4. Elargissement des horizons

Le covoiturage permet soit d'apprendre à connaître de nouvelles personnes, soit d'approfondir sa relation avec des collègues, des voisins ou des amis. Il peut donner lieu à des conversations passionnantes et transmettre une vision et des connaissances qui diffèrent de celles de son propre groupe social. Même si l'on ne partage pas forcément l'avis des autres covoitureurs, le cerveau est ainsi encouragé à la réflexion grâce à de nouvelles perspectives, opinions et influences.

5. Fiabilité

L'idée, en général, est d'arriver plus tôt au travail pour traiter les e-mails les plus importants et se préparer aux tâches à réaliser dans le calme, avant que les collègues n'arrivent, afin de pouvoir rentrer chez soi avant l'heure en toute bonne conscience après une journée productive, d'aller au sport et de préparer un dîner sain. La fonction «répétition» du réveil, la lecture matinale du journal, le ou la partenaire qui réclame de l'attention ou d'autres raisons de traîner à la maison réduisent souvent à néant ce programme. Attendre ses collègues ou son responsable devant chez soi à une heure déterminée à l'avance renforce la fiabilité, augmente la probabilité de commencer sa journée à l'heure prévue et de réussir ainsi à mettre en pratique ces bonnes résolutions.

Energy Challenge 2018

L'Energy Challenge 2018 est une action nationale de SuisseEnergie et de l'Office fédéral de l'énergie (OFE) pour sensibiliser aux thèmes de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Cette année, l'objectif est que la population suisse et les partenaires de l'Energy Challenge 2018 économisent au total 30 millions de kilowattheures. En tant que partenaire médiatique, 20 minutes documente ces sujets avec des reportages, des entretiens, des conseils énergétiques et des quiz. Plus d'informations à ce sujet sur l'application gratuite Energy Challenge pour Android ou pour iOS.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!