France: Cinq recruteurs présumés de jihadistes arrêtés
Actualisé

FranceCinq recruteurs présumés de jihadistes arrêtés

Cinq recruteurs présumés de jihadistes ont été arrêtés en région lyonnaise. Ils sont soupçonnés d'avoir joué un rôle très actif dans le recrutement et le départ vers la Syrie de plusieurs jeunes femmes ces derniers mois.

Ces interpellations «ont également permis, lors des premières perquisitions, de saisir diverses armes et équipements dont il appartiendra à l'enquête judiciaire de déterminer la finalité», écrit le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Six personnes étaient en garde à vue mercredi dans le cadre de cette enquête préliminaire. Elle a été diligentée par la section antiterroriste du parquet de Paris et menée par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, a-t-on appris de source judiciaire.

Le premier article du texte de loi renforçant la lutte contre le terrorisme a été adopté mardi soir à l'Assemblée nationale.Ce texte, qui fait largement consensus, a été présenté le 9 juillet en conseil des ministres après l'attentat du Musée juif de Bruxelles et l'arrestation d'un Français, Mehdi Nemmouche, soupçonné d'être l'auteur de cette attaque qui a fait quatre victimes.

Il complète le plan mis en place fin avril pour endiguer les départs vers les zones de combats et contrôler les retours. (ats)

Ton opinion