Champions League: Cinq sur cinq pour Bâle, qui passe bien en barrage
Actualisé

Champions LeagueCinq sur cinq pour Bâle, qui passe bien en barrage

Le club rhénan a battu mercredi le Lech Poznan (1-0), signant son 5e succès en autant de rencontres cette saison. Le sextuple champion de Suisse est à une marche de la Champions League.

par
Stéphane Combe
Bâle
Birkir Bjarnason a marqué en fin de rencontre.

Birkir Bjarnason a marqué en fin de rencontre.

Souvent poussifs en début de saison par le passé, les Rhénans sont pour l'heure intouchables, sous la houlette d'un homme qui ne faisait pourtant pas l'unani¬mité à son arrivée.

On pouvait craindre l'humilité d'Urs Fischer pour diriger une équipe si habituée à gagner. Or, le nouvel homme fort du banc bâlois ne déçoit pas. Au contraire. Sorti vainqueur de ses cinq premiers matches de la saison, Bâle est bien parti en Suisse et en Europe: il ne lui manque plus qu'une marche pour accéder à la phase de poules, et sera tête de série pour le tirage du barrage.

Hier, face au Lech Poznan, Urs Fischer a demandé de la rigueur à ses hommes. Car tout n'était pas joué, assurait-il. Il a été servi.

Bien plus en jambes qu'à l'aller, les visiteurs leur ont offert une tout autre résistance. Et ils n'ont pas démérité, malgré la situation désespérée qui était la leur. Ils auraient même mérité de s'imposer d'une longueur, mais Vaclik a veillé au grain.

Le nouvel entraîneur bâlois a beau moins en jeter que ses prédécesseurs, il a déjà trouvé la formule. Le FCB n'est pas encore arrivé à sa vitesse de croisière, mais il est déjà une machine à gagner. Avec ou sans la manière, à ce stade, l'important est surtout de l'emporter. Fischer le fait.

Twitter , @Stephane_Combe

Finalement

Jevtic a ouvert les hostilités pour les Polonais, mais la frappe de l'ancien Bâlois a été trop imprécise à la 7e. Les Rhénans ont failli prendre l'avantage par Lang, esseulé, mais il a raté le but à bout portant (25e). A la 35e, les Polonais ont tenté un coup de poker en réalisant une grosse pression sur un corner. Marek Suchy s'est sacrifié pour les Bâlois (59e), avant que les Polonais ne gâchent deux occasions, par Lovrencsics et Tralka. Alors qu'un 0-0 se profilait, Bâle a trouvé les filets par Bjarnason sur un centre de Calla.

Les adversaires potentiels du FC Bâle

Le FC Bâle connaît désormais l'identité des cinq clubs qu'il est susceptible d'affronter en barrage de la Ligue des champions. Il s'agit du Maccabi Tel Aviv, du Partizan Belgrade, de Malmoe FF, de Skenderbeu (Alb) et du FC Astana.

Ton opinion