Cinquième pole consécutive pour Stoner
Actualisé

Cinquième pole consécutive pour Stoner

L'Australien Casey Stoner (Ducati), champion du monde en titre et vainqueur sur ce même tracé l'an passé, est le grand favori du Grand Prix des Etats-Unis de MotoGP dimanche à Laguna Seca (Californie).

Après avoir dominé les trois séances d'essais libres et la séance officielle de qualification, l'Australien s'élancera, comme en 2007, de la première position pour cette 11e étape du Championnat du monde.Avec un meilleur tour effectué en 1 min 20 sec 700/1000, il a relégué la Yamaha de l'Italien Valentino Rossi, leader au classement général, à près d'une demi-seconde (447/1000), et la Honda de l'Amériain Nicky Hayden encore plus loin (730/1000).Et sur le tracé californien de 3,61 km en montagnes russes, il est difficile -sauf chute ou incident- d'imaginer l'un de ses 17 concurrents capable de l'inquiéter.Avec son style très engagé et sa moto aux réglages efficaces, Stoner est en train de se réapproprier le Championnat du monde. Pour preuve, ses victoires lors des trois dernières épreuves, assorties à chaque fois de la position de pointe.Pedrosa renonceAvant la course californienne, Stoner compte 20 points de retard au classement général sur Rossi (187) (167) et 4 sur l'Espagnol Dani Pedrosa (171).Pedrosa, souffrant trop de fractures à la main gauche depuis sa chute le week-end dernier en Allemagne, a renoncé, avant la troisième séance d'essais libres disputé samedi matin dans la froid et la brume. Le pilote Honda regardera ses rivaux en découdre.Rossi, qui a prolongé son contrat avec Yamaha, devra certainement s'accrocher le plus longtemps possible au pot d'échappement de Stoner en espérant une faute lors des 32 tours de la course.De son côté, Hayden, doté d'un nouveau casque portant les anneaux olympiques et une médaille d'or, a prouvé son aisance sur ce circuit, excessivement technique en raison des incessants changements de reliefs.Vainqueur en 2005 et 2006 pour le retour de la MotoGP à Laguna Seca, l'Américain peut prétendre lutter avec Rossi, à défaut de rivaliser avec Stoner.Dans le camp français, Randy de Puniet, malgré des essais libres très en retrait, a réussi à glisser sa Honda sur la deuxième ligne (6e).Et Sylvain Guintoli partira lui en milieu de cinquième ligne. (afp)

Ton opinion