Actualisé 28.04.2017 à 21:10

Canton de GenèveCirconcision ratée: la famille du garçon recourt

Après l'acquittement du médecin qui avait pratiqué une circoncision ratée sur un enfant, la famille a fait recours.

Keystone

Les parents du garçon victime d'une circoncision rituelle qui a mal tourné ont décidé de recourir contre le jugement du Tribunal de police, qui avait acquitté le médecin ayant procédé à l'acte. Le gland avait été amputé lors de l'opération.

Il ne s'agit pas d'un accident imprévisible, comme l'a jugé le Tribunal de police, a indiqué vendredi l'avocat de la famille Jacques Emery. «Nous estimons qu'il y a eu dans cette affaire une négligence claire de la part du médecin.» Ce dernier a en effet autorisé le père à prendre des photos lors de la circoncision, ce qui a conduit l'enfant à bouger lors du geste et conduit au drame.

M. Emery entend aussi contester devant la Chambre pénale de la Cour de justice des faits figurant dans le jugement. Il considère incorrect d'affirmer que le médecin ne s'est pas rendu à l'hôpital avec le garçon de quatre ans, car le père ne le voulait pas.

Le Ministère public, qui avait requis une peine pécuniaire avec sursis à l'encontre du médecin, n'a, de son côté, pas recouru. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!