Football: City déroule et Everton se replace
Publié

FootballCity déroule et Everton se replace

Samedi soir en Premier League, les Mancuniens ont battu Newcastle (2-0) au petit trot, pendant qu’Everton prenait la mesure de Sheffield (0-1). Les Toffees montent ainsi sur la deuxième marche du podium.

Ferran Torres a inscrit le deuxième but de Manchester City face à Newcastle.

Ferran Torres a inscrit le deuxième but de Manchester City face à Newcastle.

KEYSTONE

Facile vainqueur d'un Newcastle bien faible en ce Boxing Day, Manchester City se rapproche encore un peu de la tête avec un succès (2-0). Les Citizens se hissent au 5e rang avec 26 points, 5 de moins que Liverpool.

En dépit d'une domination souvent stérile, City a trouvé deux fois la faille, d'abord par Ilkay Gündogan servi en retrait avec lucidité et sang-froid par Raheem Sterling (1-0, 13e), puis par Ferran Torres, opportuniste pour reprendre un centre mal dégagé par la défense des Magpies.

Liverpool et Everton en tête

Vainqueur de Sheffield United (1-0), Everton a profité du nul entre Leicester et Manchester United (2-2) et de la défaite de Chelsea à Arsenal (3-1) pour s'emparer de la 2e place de Premier League.

Dans une journée où quatre équipes se disputaient la deuxième place du classement, ce sont les Toffees, qui avaient le match le plus facile, et qui ont tiré leur épingle du jeu.

En déplacement chez le dernier du classement, qui n'a pris que 2 points en 15 journées, Everton s’est contenté d'un but en fin de match par Gylfi Sigurdsson, d'une frappe croisée, pour s'assurer les trois points.

Cela porte leur total à 29 unités, deux de moins que leur prestigieux voisin Liverpool qui reçoit dimanche l'avant-dernier, West Bromwich Albion, mais un de mieux que Leicester, 3e.

Fidèle à son style peu séduisant mais diablement réaliste, les hommes de Carlo Ancelotti, privés de Richarlison et James Rodriguez, ont su contenir les assauts courageux mais désordonnés de Sheffield.

Avec 6 succès sur 9 remportés par un but d'écart, Everton reste bel et bien dans la course au titre.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé