Football: CIty laisse Arsenal revenir et prépare mal Barcelone

Actualisé

FootballCIty laisse Arsenal revenir et prépare mal Barcelone

Manchester City a fait un match nul face à Everton (1-1). Le championnat anglais est relancé.

photo: Keystone

Avant les retrouvailles de Pep Guardiola avec Barcelone en Ligue des champions, son équipe de Manchester City a calé contre Everton (1-1) et laisse Arsenal la rejoindre en tête du championnat d'Angleterre samedi lors de la 8e journée.

Avec la victoire des Gunners contre Swansea (3-2), le nul de Tottenham et un Chelsea retrouvé, le championnat anglais est relancé en attendant le choc Liverpool - Manchester United lundi.

L'équipe la plus impressionnante de la première partie de saison aligne un troisième match sans victoire, après ce nul contre Everton (1-1). Les Mancuniens ont outrageusement dominé la première période, tant au niveau du nombre de tirs (11 contre 1), que de la possession de balle (72%).

Mais Man City a eu du mal à maintenir la pression sur l'adversaire au retour des vestiaires et a été surpris à l'heure de jeu. De Bruyne et Agüero ont tous les deux manqué un penalty.

Un bon résultat était essentiel pour les Citizens, après une baisse de régime et cinq buts encaissés en deux matches sur le terrain du Celtic Glasgow (3-3 en Ligue des Champions) et à Tottenham (2-0). Le déplacement à Barcelone, mercredi, en Coupe d'Europe, n'arrive pas au meilleur moment pour Pep Guardiola.

Toujours plus de succès

Les Gunners continuent d'aligner les succès. Mais celui obtenu cet après-midi contre Swansea (3-2), le sixième consécutif, a été particulièrement laborieux.

Les Londoniens se sont fait peur dans les vingt dernières minutes, après l'exclusion de Xhaka. A dix contre onze, ils ont pu préserver leur avance.

Arsenal devient coleader, seulement devancé par Manchester City à la différence de buts.

La formation de Wenger a un calendrier dégagé jusqu'au derby contre Tottenham, début novembre, avec deux matches contre Middlesbrough et Sunderland.

La première apparition de l'Américain Bob Bradley, ancien entraîneur du Havre, sur le banc de Swansea, a plutôt été convaincante.

Dele Alli égalise

Tottenham a failli s'incliner pour la première fois de la saison, à West Bromwich Albion. Dele Alli a finalement égalisé à une minute de la fin, alors que Chadli, qui évoluait encore la saison dernière dans le club londonien, avait ouvert le score à la 82e minute. Les Spurs manquent l'occasion de prendre la tête du Championnat.

La trêve internationale est arrivée au mauvais moment, puisqu'ils restaient sur une série de cinq victoires consécutives, et qu'ils venaient de battre l'épouvantail Manchester City (2-0).

Ils préparent mal leur déplacement crucial à Leverkusen, mardi, pour la troisième journée de la Ligue des Champions.

Chelsea se rassure

En début d'après-midi, Chelsea s'est rassuré en réalisant une performance solide contre Leicester (3-0).

«Ceci est notre meilleur match» a affirmé Antonio Conte, qui testait pour la première fois à Stamford Bridge une défense à trois. «Cette semaine, nous avons essayé de trouver une solution qui nous rende plus compacts. Pour cette équipe et cet effectif, ce système est le bon.» La tendance globale est favorable, d'autant plus que le retour du défenseur central John Terry est imminent.

Pour Leicester, le titre de champion obtenu au printemps dernier est déjà un lointain souvenir. Les Foxes ont encaissé 11 buts lors de leurs trois derniers déplacements en Premier League. «Notre approche du match n'a pas été bonne, a reconnu Claudio Ranieri. Nous étions peut-être trop nerveux.»

A noter également la lourde défaite de Hull City et de son nouvel entraîneur, Mike Phelan, à Bournemouth (6-1). Stoke City a battu Sunderland (2-0). (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion