Lausanne: Citycable va choyer ses internautes
Actualisé

LausanneCitycable va choyer ses internautes

Les clients des Services industriels auront un accès internet plus performant et des prix cassés dès mardi.

par
Marco Ferrara

Surfer plus vite pour payer moins. Dès le 1er septembre, cette phrase s'appliquera à tous les internautes abonnés aux Services industriels de la Ville de Lausanne (SIL).

La compagnie municipale Citycable a annoncé jeudi qu'elle cassait ses prix. L'offre City Base passe ainsi de 24 à 20 fr. par mois et double sa vitesse de connexion, à 2000 kb/s. L'abo Surf ne coûte plus que 30 fr. au lieu de 35 fr. et dispose de 6000 kb/s au lieu de 3500. Et les variantes haut de gamme Prime et Top doublent leur vitesse à 12 000 et 20 000 kb/s, en restant respectivement à 49 et 65 fr. mensuels.

Ces avantages édictés par les services du municipal Jean-Yves Pidoux regardent les clients actuels aussi bien que les futurs. «Entre concurrents, il y a en ce moment une surenchère de la vitesse d'accès. Nous tenions à rester attrayants pour nos abonnés, tout en gagnant de nouveaux clients par la baisse de prix», explique la cheffe du multimédia aux SIL, Martine Favre.

Outre la vitesse de téléchargement, l'envoi (upload) s'accélère aussi: pratique pour les fans d'échange de films et fichiers musicaux...

Face à cette offre, les grands opérateurs s'inclinent. «Nous ne pouvons pas envisager des services différenciés suivant les régions», reconnaît le porte-parole de Swisscom, Christian Neuhaus. Il ajoute que «la question risque fort de se poser, à terme». Quant à Sunrise, il mise tout sur son offre combinant téléphone, mobile et internet.

Ton opinion