Actualisé 16.02.2017 à 09:02

Suisse

Clariant améliore son bénéfice net de 16%

Le producteur bâlois de spécialités chimiques a pu améliorer sa rentabilité et le niveau de ses ventes en 2016.

Keystone/Archives/Photo d'illustration

Clariant a dégagé un bénéfice net de 263 millions de francs, un bond de 16% comparé à l'exercice précédent. Malgré les perspectives difficiles, la direction confirme ses objectifs de croissance.

Le chiffre d'affaires annuel ressort à 5,85 milliards de francs, en progrès de 1% par rapport à 2015, indique jeudi Clariant. En monnaies locales, la hausse des ventes correspond à 2%, portée par l'activité des plastiques et des revêtements (Plastics & Coatings), la plus importante, ainsi que celles des composants pour les cosmétiques, les produits de nettoyage, et les solutions industrielles (Care Chemicals).

Grâce aux volumes supérieurs dans ces deux unités clés, le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) - hors éléments exceptionnels - a pris 5% (en monnaies locales), à 887 millions de francs. La marge correspondante s'est rehaussée à 15,2%.

«La bonne performance de nos activités est principalement le résultat de notre virage continu vers les produits à marge élevée», commente le directeur général Hariolf Kottmann, cité dans le communiqué. Il souligne les efforts du côté des coûts et l'augmentation conséquente, de 29%, des liquidités, qui atteignent 646 millions de francs.

Au seul dernier trimestre, les ventes et l'EBITDA ont tous deux gagné 3%. Les analystes ont toutefois jugé médiocre le dernier trimestre et seulement satisfaisants ceux de l'année, saluant l'amélioration de la trésorerie. A la Bourse suisse, le titre Clariant perdait du terrain jeudi.

Asie en verve

Par région, l'Asie, tirée par la Chine (+7% en monnaies locales) et l'Inde, affiche la plus forte poussée en monnaies locales, soit 4% à 1,46 milliard de francs. En Europe (2 milliards) et en Amérique du Nord (1,12 milliards), la croissance s'inscrit à 2%.

L'Amérique latine n'enregistre que 1% de progression, à 846 millions de francs, freinée par le Brésil. La zone Moyen-Orient/Afrique connaît elle une solide dynamique (+4%) à 419 millions.

Par divisions, Plastics & Coatings a étoffé ses ventes de 4% à plus de 2,5 milliards de francs, avec une contribution de toutes les régions. Celles de Care Chemicals ont gagné 5% pour atteindre 1,46 milliard.

L'unité des ressources naturelles a relevé son chiffre d'affaires de 2% à 1,18 milliard de francs, dans un environnement industriel exigeant. Quant à la division Catalysis, ses revenus ont chuté de 8% d'un exercice à l'autre, à 673 millions, en raison d'une plus faible demande en Amérique du Nord et en Asie.

Contexte volatile

Au chapitre des perspectives, Clariant s'attend à ce que l'environnement incertain, avec une forte volatilité sur le marché des matières premières et des changes, se poursuive. La société table sur une croissance modérée aux Etats-Unis, stable, mais faible, en Europe tandis que le contexte restera difficile dans les pays émergents.

Pour l'exercice 2017, la direction confirme ses objectifs. En dépit du contexte difficile, le fabricant bâlois se dit confiant d'atteindre la croissance au niveau des ventes (en monnaies locales), du flux de trésorerie et de la rentabilité - hors effets uniques.

Clariant réitère par ailleurs son objectif à moyen terme, consistant à se placer dans le peloton de tête de son industrie. Cette ambition correspond à une marge EBITDA hors effets exceptionnels comprise entre 16% et 19% avec un rendement du capital investi (ROIC) supérieur à la moyenne du secteur. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!