Covid à Genève: Classe primaire en quarantaine à cause du variant anglais
Publié

Covid à GenèveClasse primaire en quarantaine à cause du variant anglais

Les élèves d’une 5P de l’école de Cressy, à Confignon (GE), devront rester chez eux jusqu’au 1er février. L’un d’eux a contracté la version britannique du Covid.

par
dra
Le groupe scolaire de Cressy, dans la commune de Confignon (GE)

Le groupe scolaire de Cressy, dans la commune de Confignon (GE)

Lucien FORTUNATI/TDG

Tous les enfants d’une classe de 5e primaire de l’école de Cressy, à Confignon (GE), devront rester à la maison jusqu’au 1er février prochain. Ils ont été placés en quarantaine. Un cas avéré du variant anglais du Covid a été découvert parmi les élèves, a révélé la RTS.

Le service du médecin cantonal a prévenu les parents ce dimanche, par mail. Le courriel précise: «Nous prenons cette décision seulement lorsqu’aucune autre solution ne peut être mise en oeuvre. Il n’y a pas d’autre nouvelle mesure concernant l’établissement, en l’état actuel». Le message souligne aussi que «les éventuels frères et soeurs peuvent poursuivre leur scolarité en respectant les mesures en place.» Contactée, la médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin estime que «ces situations seront plus fréquentes avec la transmissibilité plus grande de la nouvelle souche. L’objectif des quarantaines de classe est d’endiguer la transmission et d’éviter les fermetures d’école.»

La mesure est a priori une première, en Suisse romande. Jusqu’ici, six établissements scolaires ont été confrontés dans le pays à la présence de la version britannique du virus parmi leurs élèves, et ont dû se résoudre à placer une classe entière en quarantaine: Cinq en Suisse alémanique et un au Tessin.

Ton opinion